Archives de
Mois : août 2007

30 ans sinon rien

30 ans sinon rien

Il faut nous donner l’occasion de pouvoir nous rappeler ces choses qui nous entourent, qui font notre quotidien et qui sont, elles, de réelles beautés. Car nous ne saurons pas quand est ce que nous les perdrions, … et à jamais !!

Courage

Courage

On ne cesse de me répéter que je suis courageuse. Peut être que je le suis réellement après tout. Je l’étais toujours peut être. A 23 ans, je vois mon parcours assez riche. Il y avait toujours en moi quelque qui me distinguait des autres, qui différenciait mes passages de ceux des autres. Mes parents sont à Casablanca, j’y ai passé mon enfance, mes études universitaires à Tanger, mon 3ème cycle à Rabat… et maintenant que je suis à l’OCP, je…

Lire la suite Lire la suite

Péchés

Péchés

Je suis heureuse de sentir la Clémence Divine m’entourer de tout côté ! Heureuse de savoir que Dieu m’aime ! Merci mon Dieu, car la personne que je suis, la fille en moi ne mérite pas tant d’Indulgence, de Miséricorde. Probablement, ça ne se dit pas ; tellement je ne suis qu’un nombre en plus sur cette terre ; mais j’admets que j’ai dû par plusieurs fois décevoir Dieu, être pécheresse et guidée par le mal, pourtant le coup de châtiment tardait à frapper, ou généralement…

Lire la suite Lire la suite

Pas régulier

Pas régulier

Nous avons passé un hiver chaud, où il a peu plu pour ne pas m’étonner à voir tomber la pluie en ces journées d’août. J’ai marché sous cette pluie et c’était très charmant ! Une pluie très fine qui faisait remonter à mes narines l’odeur (que je déteste pourtant !!) du sol et des feuillages humides. Chaque jour, à six heures trente, c’est ancrer une image habituelle, que d’entendre résonner dans l’espace de ces passages matinaux l’écho seul de mes pas. Un…

Lire la suite Lire la suite

M’habituer en m’aidant

M’habituer en m’aidant

Pourquoi cherchais-je à me torturer ? Certes, la vie n’est guère facile à vivre, mais on peut voir ses difficultés sous différentes facettes, parfois pire encore. Ce n’est pas en essayant de me priver des amitiés, chercher à alourdir mon fardeau par des corvées ménagères, qui me rendraient fortes, qui m’aideraient à compter plus sur moi-même. Non, cela serait trop masochiste de ma part ! Accepter ces contacts, ces sorties, ces plats préparés ailleurs me soutiendrait, m’aiderait à me retrouver…

Lire la suite Lire la suite