Archives de
Mois : février 2011

La doublure

La doublure

La réalité est parfois hideuse, mais plusieurs artistes nous en font une belle présentation. Serait-il illusoire de croire à la face esthétique de la laideur ? Certaines séparations chagrinent, de par les mots et les moments choisis, mais dit on que c’est un moyen inévitable d’éviter d’être encore plus malheureux… ensemble ! Les choses que nous vivons, transportent souvent des réponses sous forme de points d’interrogation ; qui n’apparaissent jamais plus convaincantes, plus congruentes au moment exact où nous voulons comprendre… que quand le…

Lire la suite Lire la suite

يوميات راكب

يوميات راكب

لقد كانت « الضحية » اليوم، فتى لا يتعدى عمره ربما السابعة عشر. زعم عدم امتلاكه ثمن التذكرة بعدما حاول كسب بعض الدقائق وهو يبحث عن واحدة وهمية تكون قد حشرت في ثنايا جيبه. فما كان من تحاذقه إلا أن زادهم غضباً و حجة للانقضاض عليه… دفعا أو جراً إلى عجز الحافلة ل »تلقينه درساً ». كانت أساليبهم تثير دوما اشمئزازي. كأن مواقف كتلك لا تطوي وحدها ما يكفي من المهانة و الذل. لا أفهم بدءًا لما يتوجب وجود مراقبين، بالجملة، في حافلةٍ تضيق ممراتها…

Lire la suite Lire la suite

Ma vie telle que je l’ai vue…

Ma vie telle que je l’ai vue…

Tout ce que je vis prend des titres des choses que j’ai vues ou lues. Cette même pensée je l’ai empruntée à un scénario, où Catherine Kelly disait : « ce qui m’entoure me rappelle souvent quelque chose que j’ai lue, alors que ça devrait être le contraire, non ? Je ne cherche pas vraiment de réponse, je veux juste envoyer cette question cosmique dans l’infini… Alors, bonne nuit cher Infini !» Certains d’entre vous vont commencer à détester les fois où je me répète…

Lire la suite Lire la suite

Bri-coleuse

Bri-coleuse

Ma maison a commencé hier ce cycle où tout tombe en panne, tout se brise, tout cesse de fonctionner!! Et ce matin encore c’était le tour… du reste ! Je n’aime pas du tout me retrouver à réparer ces pannes, ces fuites, changer, bricoler… Oh !!! Ça me déprime ! « Les femmes qui se mettent sous le lavabo, sont elles qu’il faut s’efforcer de conserver » 12 Rounds

Brille sous la pluie

Brille sous la pluie

Je marchais sous la pluie comme marchent les pèlerins. Elle m’avait manquée, et on s’est habitué à des cieux noirs, à des gels blancs sans que les sols arides ne se rassasiaient. L’autre soir, je ne me précipitais pas à rentrer chez moi. Je trainais le pas. Je m’effaçais devant des passants aux parapluies et continuais à dégoutter de tous les pores de mon corps, d’une pluie fine qui a beaucoup tardé à tomber. Non seulement parce que personne ne…

Lire la suite Lire la suite

عقد أدبية

عقد أدبية

هل كانت علاقتي بالقلم كعلاقة ذاك الصوص الذي اتخذ له أماً أول من وقع نظره عليه؟ فبدأت امتهن الكتابة بلغةٍ غريبةٍ عني لا لبلاغةٍ أو إتقان لها، بل لكون أول تمرين طلب مني صيغ بلغةٍ فرنسية. فصرت بعدها أوهم نفسي أنني ابنة ذلك الريش الأشقر، فجاء الوهم الأكبر أنه حاضني و متبنيني. فلم أعهد نفسي إلا أقدم نصوصاً بجملٍ يسبق فيها الفاعل الفعل ويجري فيها الحبر من الغرب إلى الشرق. شاءت الصدف التي اعتادت تقاذفي على الطرقات دون رغبةٍ مني،…

Lire la suite Lire la suite

Istanbul Anilari

Istanbul Anilari

Comment ne pas revenir là où sur terre les dieux se sont querellés, où le ciel s’est illuminé sous leurs foudres et où la mer s’est agitée de leurs coups de colère et châtiment ? Comment ne pas revenir là où les civilisations se sont confondues ; où chaque vestige témoigne d’une époque et copieuses histoires s’évoquent chronologiquement dans l’enceinte d’un seul édifice à la fois ? Comblé en Histoire comme en GéographieHistoire comme en Géographie, c’est un pays qui…

Lire la suite Lire la suite