Archives de
Mois : juin 2011

Samarcande

Samarcande

Ils n’étaient pas moins nombreux critiques et lecteurs à y admirer le trésor rhétorique d’Amin Maalouf comme celui d’Ali Baba dont regorgeaient les cavernes de toute la Perse médiévale d’avant, courant le 11ème siècle, et pendant les siècles suivants. C’est le voyage de Quatrains aux temps des philosophes et la philosophie de son voyage dans les temps. Sans avoir à énumérer les connaissances du poète, il suffirait de prononcer le mot sésame, philosophe, pour cerner Astrologie, Poésie, Algèbre, Géographie, Médecine et…

Lire la suite Lire la suite

Odes à la ronde

Odes à la ronde

A mes oreilles distraites parvenait une belle musique diffusée à ce moment précis de fatigue sur antenne ; et de suite j’esquissai un sourire. Même chantées en arabe, les paroles je ne les comprenais pas, parce que je ne les écoutais pas. Je savais seulement que c’était dans cette langue de conifères dont les rythmes campagnards ont toujours su vibrer cordes et … âmes. Le temps n’était pas à l’analyse mais à l’enchantement, et comme ça me venait par le même…

Lire la suite Lire la suite

Le Farniente ne s’improvise pas*

Le Farniente ne s’improvise pas*

Je retourne au travail, mais le temps de retrouver ma cadence journalière, le temps de reprendre mes trajectoires habituelles, faire ces rencontres demandant des comptes à rendre ou donnant des nouvelles des autres, je me suis effacée. Celui de te retrouver, en toute sérénité d’esprit et visibilité des mots, m’était d’une semaine. Repos, c’était la recommandation du médecin et cette fugue chez la famille était pour vrai reposante. Je ne récupérais rien avec mes heures de sommeil, mais intentionnellement j’empêchais mon corps…

Lire la suite Lire la suite

L’art dans l’are

L’art dans l’are

Ne trouvez vous pas ce Federer tout simplement fin en jeu et humble en conduite? Moi, n’étant fan que de « grands » hommes combattifs mais discrets de la scène sportive, je suis autant que je peux ses réalisations et mets à l’examen oculaire ses réactions. Je les trouve très à mon goût. Je n’aime jamais qu’on théâtralise les échecs ou les gains et face à cela je le trouve un disciple de l’école d’humilité. Jeu net, propre et réactions sereines et modérées, qu’espérer…

Lire la suite Lire la suite