Archives de
Mois : août 2011

Bonjour la fête

Bonjour la fête

Aujourd’hui c’est la fête. J’étais la convive de Dieu ou l’hôte d’un sacré visiteur ? De l’une ou de l’autre, j’aurais aimé y étendre ma présence et mon hospitalité. Qui tournerait le dos à l’autel divin si la promesse d’accepter le sacrifice y est faite ? Qui s’éloignerait de la porte du Pardon si le poids des péchés est pour longtemps écrasant ? Je respirais un si bel air régnant pour ce mois, soirées et journées, et je fus très heureuse de profiter…

Lire la suite Lire la suite

Blog Day

Blog Day

Aujourd’hui c’est la journée mondiale des blogs aussi. Effet de mode ou autre forme communicante de la toile, une combinaison de Web et Log, mon blog est une nécessité. A tous les blogueurs je souhaite une bonne journée !

Syrie Libre

Syrie Libre

Pour des décennies, la production cinématographique syrienne trônait sur les médias arabes et ses fruits furent, honnêtement, l’icône d’une industrie engagée. Plus jeune, l’histoire de Zénobie, l’histoire d’un peuple et d’une reine résistant demeura marquée, tel un fer rouge, dans ma mémoire. De ce feuilleton je percevais la nette différence entre la civilisation de la force et la force de la civilisation. Je me demande maintenant, laquelle de ces forces est employée, sans trêve, et depuis cinq mois sur le…

Lire la suite Lire la suite

Je suis marocaine… je ne suis pas sorcière

Je suis marocaine… je ne suis pas sorcière

Je suis sortie avec ma mère faire des courses et nous nous sommes ruées dans des exhibitions parallèles d’ingrédients plus extravagants qu’étranges. Ma mère riait de mon étonnement et me montrait ce que j’aurais raté d’apercevoir dans ma crainte non justifiée d’ailleurs. Je vis des plantes lacées et suspendues longuement, des têtes de lézards et des tortues, des cornes et des peaux de toutes espèces. Ma surprise fut grande lorsque je vis des huppes fasciées, les unes mortes et d’autres…

Lire la suite Lire la suite

Bribes

Bribes

Je vis à mon aise ces derniers jours. Même si la sensation dégagée est que nous jeûnons depuis une semaine alors que nous nous y sommes qu’à notre quatrième journée, vue les longues heures ensoleillées, je ne me plains pas. Les causes de cette satisfaction diurne seraient les motifs d’une insatisfaction nocturne, quand le temps alloué la soirée parait fugace et sommeils déséquilibrés s’ensuivent. Autre chose aussi, outre que la spiritualité de ce mois, et l’hospitalité d’un Grand Dieu, me…

Lire la suite Lire la suite