Archives de
Mois : octobre 2011

Flatemate and me

Flatemate and me

« Deux jours seulement John, je suis sérieux ». Celui qui a vu Marley and Me reconnaitra la réplique de Sébastien. Marley, le petit Labrador ramené de la ferme, était toujours de mauvais caractère et Jenny et John n’ont jamais réussi à le discipliner. A la venue des deux enfants, Marley plus agité que jamais poussa Jenny, proie alors à un babyblue passager, à vouloir s’en débarrasser. Pour l’éloigner du foyer John le confie, pour deux jours, à Sébastien… J’ai vécu une…

Lire la suite Lire la suite

Tombe, tombe la pluie

Tombe, tombe la pluie

Voilà que les premières gouttes de pluie automnale grincent sur nos vitres, purifient les pavés au passage, ramènent des odeurs, et gonflent mon cœur de souvenirs encore impérissables. Ne m’avisant pas assez des nuages gris se condensant ce matin devant ma fenêtre, je porte une tenue plutôt légère, un pantalon en lin avec de larges roses multicolores à rappeler le printemps et en geste préventif j’enroule seulement mon col d’une belle écharpe et me balade sous la pluie dont le…

Lire la suite Lire la suite

Mon intérieur mue {3}

Mon intérieur mue {3}

Il se peut que l’architecture de ma maison ne mette pas en relief les travaux que j’y fais. Rectangulaire plus qu’il en faut, je lui préfère celle de forme carrée où le soleil s’invite par une seule issue mais éclaire le tout en générosité universelle. C’est vers la fin de la semaine dernière, que j’ai reçu pour la salle de séjour mon équipement, à haute définition dit-on, et un beau placard en bambou. Une étape en moins et celle suivante se…

Lire la suite Lire la suite

Liaisons dangereuses

Liaisons dangereuses

Je ne veux pas être spectatrice des jours des autres alors que je sens les miens s’égoutter d’entre mes doigts. Paraîtrais-je égoïste ? Je ne pense pas. Evène m’envoie aujourd’hui que l’égoïste est celui qui bâtit son bonheur des malheurs des autres. Je sais pourtant que je ne vis pas les problèmes d’autrui avec détachement. C’est juste que leurs vies doivent être une partie de ma vie et non faire partie d’elle. Toute cette pression me rend fugitive, et je prie…

Lire la suite Lire la suite

La mort de Steve Jobs

La mort de Steve Jobs

Ce matin même en lisant les dépêches, je croyais à un canular. Apprendre sa mort m’a beaucoup émue, et encore plus à lire un mail, très réactif de Christian qui m’en apprend davantage. Son discours donné à Stanford en 2005 que je viens de partager par ici. Cette commande est de loin la plus positive et la plus émouvante qu’elle soit. Grand qu’il a vécu, et plus grand inventeur qu’il a pu être ; qu’on se rappellerait de lui comme on se rappelle d’Edison ou…

Lire la suite Lire la suite

Le message de Steve Jobs pour nous {8}

Le message de Steve Jobs pour nous {8}

Dans ma jeunesse, il existait une extraordinaire publication The Whole Earth Catalog, l’une des bibles de ma génération.   Elle avait été fondée par un certain Stewart Brand, non loin d’ici, à Menlo Park, et il l’avait marquée de sa veine poétique. C’était à la fin des années 1960, avant les ordinateurs et l’édition électronique, et elle était réalisée entièrement avec des machines à écrire, des paires de ciseaux et des appareils Polaroid.   C’était une sorte de Google en…

Lire la suite Lire la suite

Le message de Steve Jobs pour nous {7}

Le message de Steve Jobs pour nous {7}

Il y a un an environ, on découvrait que j’avais un cancer. A 7 heures du matin, le scanner montrait que j’étais atteint d’une tumeur au pancréas. Je ne savais même pas ce qu’était le pancréas.   Les médecins m’annoncèrent que c’était un cancer probablement incurable, et que j’en avais au maximum pour six mois. Mon docteur me conseilla de rentrer chez moi et de mettre mes affaires en ordre, ce qui signifie :   « Préparez-vous à mourir. »…

Lire la suite Lire la suite

Le message de Steve Jobs pour nous {6}

Le message de Steve Jobs pour nous {6}

« Pourquoi la mort est la meilleure chose de la vie »   Ma troisième histoire concerne la mort. A l’âge de 17 ans, j’ai lu une citation qui disait à peu près ceci :   « Si vous vivez chaque jour comme s’il était le dernier, vous finirez un jour par avoir raison. »   Elle m’est restée en mémoire et, depuis, pendant les 33 années écoulées, je me suis regardé dans la glace le matin en me disant…

Lire la suite Lire la suite

Le message de Steve Jobs pour nous {5}

Le message de Steve Jobs pour nous {5}

Pendant les 5 années qui suivirent, j’ai créé une société appelée NeXT et une autre appelée Pixar, et je suis tombé amoureux d’une femme exceptionnelle qui est devenue mon épouse.   Pixar, qui allait bientôt produire le premier film d’animation en trois dimensions, Toy Story , est aujourd’hui la première entreprise mondiale utilisant cette technique. Par un remarquable concours de circonstances, Apple a acheté NeXT, je suis retourné chez Apple, et la technologie que nous avions développée chez NeXT est…

Lire la suite Lire la suite

Le message de Steve Jobs pour nous {4}

Le message de Steve Jobs pour nous {4}

« Pourquoi mon départ forcé d’Apple fut salutaire »   Ma deuxième histoire concerne la passion et l’échec. J’ai eu la chance d’aimer très tôt ce que je faisais.   J’avais 20 ans lorsque Woz [Steve Wozniak, le co-fondateur d’Apple N.D.L.R.] et moi avons créé Apple dans le garage de mes parents. Nous avons ensuite travaillé dur et, 10 ans plus tard, Apple était une société de plus de 4 000 employés dont le chiffre d’affaires atteignait 2 milliards de…

Lire la suite Lire la suite

Le message de Steve Jobs pour nous {3}

Le message de Steve Jobs pour nous {3}

Rien de tout cela n’était censé avoir le moindre effet pratique dans ma vie. Pourtant, 10 ans plus tard, alors que nous concevions le premier Macintosh, cet acquis me revint. Et nous l’incorporâmes dans le Mac.   Ce fut le premier ordinateur doté d’une typographie élégante. Si je n’avais pas suivi ces cours à l’université, le Mac ne posséderait pas une telle variété de polices de caractères ni ces espacements proportionnels.   Et comme Windows s’est borné à copier le…

Lire la suite Lire la suite

Le message de Steve Jobs pour nous {2}

Le message de Steve Jobs pour nous {2}

Ma mère biologique découvrit alors que ma mère adoptive n’avait jamais eu le moindre diplôme universitaire, et que mon père n’avait jamais terminé ses études secondaires. Elle refusa de signer les documents définitifs d’adoption et ne s’y résolut que quelques mois plus tard, quand mes parents lui promirent que j’irais à l’université.   17 ans plus tard, j’entrais donc à l’université.   Mais j’avais naïvement choisi un établissement presque aussi cher que Stanford, et toutes les économies de mes parents…

Lire la suite Lire la suite

Le message de Steve Jobs pour nous {1}

Le message de Steve Jobs pour nous {1}

Le message que Steve Jobs a laissé pour vous sur la vie, la mort et les raisons de son succès.   « C’est un honneur de me trouver parmi vous aujourd’hui et d’assister à une remise de diplômes dans une des universités les plus prestigieuses du monde.   Je n’ai jamais terminé mes études supérieures. A dire vrai, je n’ai même jamais été témoin d’une remise de diplômes dans une université.   Je veux vous faire partager aujourd’hui trois expériences…

Lire la suite Lire la suite

Mon intérieur mue {2}

Mon intérieur mue {2}

Cette fin de semaine je suis restée chez moi. J’y pense continuellement et y travaille, certes, moins assidûment pour qu’il soit en bonne forme un « chez soi ». La matinée du samedi je suis sortie faire des courses et vers la fin m’acheter un bon poisson à enfourner. Il faisait pour l’occasion très chaud pour retrouver dans l’eau du ménage un bon rafraichissant, sauf que je lui ai préféré une reposante sieste. De toute façon j’aime mieux m’exercer à frotter les sols le soir….

Lire la suite Lire la suite