Archives de
Mois : mars 2017

Dix petits nègres… ou and then there were none

Dix petits nègres… ou and then there were none

Je ne lis pas de livres d’horreur. Je ne regarde pas de films d’horreur non plus et j’ignorais complètement que c’était le livre d’Agatha Christie le plus lu de tous les romans policiers, qu’il a été adapté au cinéma comme à la télévision dans plusieurs pays (J’essaye de me rappeler le nom de la version marocaine visionnée très jeune) et j’ignorais aussi que cette histoire haletante sans pareille est celle qui a établi définitivement, en 1940, la réputation de l’écrivain….

Lire la suite Lire la suite

Un sac de billes

Un sac de billes

Si expliquer la guerre à un enfant met à rude épreuve la philosophie adulte, espérer qu’il comprenne la nécessité de fuir une haine raciale sort complètement du probable. Un sac de billes, c’est contre quoi Jospeh Joffo, 10 ans, troque son étoile jaune de juif à l’époque de l’occupation en France, avant que l’anneau ne commence à se serrer davantage sur lui et ses semblables ; avant que la famille ne décide de se séparer pour survivre. C’est la cavale de…

Lire la suite Lire la suite

Book Haul : Tolstoïevski

Book Haul : Tolstoïevski

C’est dans un épisode de La Grande Librairie que j’ai découvert ce qui pourrait bien passer pour un syndrome de la littérature russe : Tolstoïevsky, pour Léon Tolstoï, auteur de Guerre et Paix et Fiodor Dostoïevski, auteur des Possédés. À chacun son style, à chacun son souffle, pourtant ces deux génies de l’âge d’or culturel russe partagent les lecteurs. Moi, pour qui la wishlist est de plus en plus longue de plusieurs chefs d’œuvre, depuis Anna Karénine, jusqu’aux Frères Karamazov, en passant par…

Lire la suite Lire la suite