Archives de
Mois : avril 2019

Quand on vous diagnostique un cancer

Quand on vous diagnostique un cancer

La semaine dernière j’avais de très lugubres idées hypocondriaques. J’étais si convaincue du futur sombre diagnostic qu’aussitôt j’ai débridé mon imagination en lui offrant un billet de voyage dans le temps ; pour l’avenir où se déroulerait ma vie sans moi. Vous savez à quoi j’ai pensé en premier ? Naturellement, à tous les pas que fera ma fille sans que je puisse être à ses côtés, à ses réussites que je ne pourrai féliciter, et à sa vie qu’elle mènera sans que…

Lire la suite Lire la suite

Lire à 3 ans c’est tout naturel

Lire à 3 ans c’est tout naturel

Voici un must read book que je conseille à tous les parents (et à la nouvelle génération d’enseignants ouverts aux changements) désirant procurer aux enfants et à eux même la joie de la découverte et le bonheur de lire bien avant l’école… et dont je vais pourtant arrêter la lecture. Pour Françoise Boulanger, pédagogue et experte internationale du processus d’acquisition du langage écrit chez l’enfant, il n’est pas plus difficile pour l’enfant d’apprendre à lire qu’apprendre à parler. Nous pensons…

Lire la suite Lire la suite

Me before you

Me before you

Je ne regarde plus les films avec la même fréquence d’avant, mais il arrive des fois où je suis marquée par une belle réalisation qui me fait vibrer le cœur de toutes les émotions. Surtout que je l’ai vu en sous sous-titrage ce qui m’a permis de plonger dans la bulle british, un accent que j’adore entendre. Inspiré du roman éponyme de Jojo Moyes, c’était le film britannico-américain évènement de 2016. Il s’agit en effet d’un drame comme je les…

Lire la suite Lire la suite

Odette Toulemonde, et autres histoires

Odette Toulemonde, et autres histoires

Je ne me rappelle plus ce qui m’avait repoussé à la première tentative de lecture. Je sais juste que j’avais commencé ces nouvelles, dans l’ordre depuis le commencement. Cette fois, c’était différent : 1) Déjà, je tiens à assouvir un appétit littéraire qui se montre dernièrement très avide et 2) j’ai eu l’idée payante d’ouvrir le bal avec Odette Toulemonde, la nouvelle qui avait donné au livre son titre, ou plus exactement, le scénario qui a permis que tout ce…

Lire la suite Lire la suite

Dom Juan

Dom Juan

A quoi pensez-vous lorsque l’on évoque Dom Juan ? Certainement à un séducteur sans scrupules, dont le rêve est de pouvoir aimer et posséder toutes les femmes. Cependant, ce personnage légendaire, porte plus d’un visage cruel, tout aussi méprisable l’un que l’autre : Libertinage, impiété, blasphème, athéisme jusqu’à l’hypocrisie. Insolent à l’égard de son père, insensible devant les larmes d’une femme trompée, refusant la conversion devant les miracles, il n’a d’oreille ni pour la morale ni les remontrances, voici bien…

Lire la suite Lire la suite

Un sentiment plus fort que la peur

Un sentiment plus fort que la peur

Ces deux derniers romans (La fille du Capitaine pour l’aller, celui-ci pour le retour) ne faisaient même pas partie de ma PAL et ce présent Marc Levy fut acheté au besoin : pour accompagner un voyage, il me fallait un livre plus passionnant que Lire à 3 ans c’est tout naturel, me semblant, pour tout dire, académique et soporifique pour des vacances. J’avais gardé une belle impression de l’Etrange voyage de Monsieur Daldry, une charmante découverte d’amitiés, d’amours, d’histoire et…

Lire la suite Lire la suite

La fille du Capitaine

La fille du Capitaine

Pouchkine. Considéré comme le plus grand écrivain et poète de son époque (les grands auteurs russes disent lui devoir tout) ; mort dans des conditions dramatiques à 37 ans (l’âge des artistes au moment du décès m’intéresse toujours particulièrement – comme quoi si l’on est destiné à faire de grandes choses, même une courte existence suffit pour les réaliser) ; écrivant en russe et en français (à 10 ans il avait déjà lu Voltaire et Molière), cultivant toute sa vie…

Lire la suite Lire la suite

Tu n’es pas toi même quand tu es stressé

Tu n’es pas toi même quand tu es stressé

La vraie prouesse de notre temps, est d’arriver à bien finir la journée, dans la bonne humeur, échapper au stress rôdant à l’extérieur (et à l’intérieur) sans se prendre par la toile tendue de l’anxiété : Si, comme moi, toi aussi, tu as envie que la journée ait plus de 24 heures ; Le café est ton meilleur allié (du thé pour moi) ; Conduire est un moyen d’arriver à destination qu’une boite à vitesse automatique n’est pas faite pour…

Lire la suite Lire la suite

Une chambre à soi

Une chambre à soi

Paru en 1929, cet essai de Virginia Woolf (de son titre original A room of one’s own) est un incontournable de la littérature féministe. Je ne pourrais affirmer si c’est mon premier livre du genre, en tout cas ces 171 pages pamphlétaires ont eu le mérite de corroborer et enrichir mes idées en la matière avec une plume ingénieuse, ironique, structurée et (très) convaincante. Tout ceci sans louange pour un sexe ni injure pour l’autre. Icône et prescriptrice et du «…

Lire la suite Lire la suite