5 bonnes raisons d’aller à Chaouen {2}


Travel / mercredi, juin 26th, 2013

Chaouen vue nocture, by SafaâPour les Chaounis, l’histoire de la ville souffre cruellement de manque de documentation. Les quelques écrits et recherches faits à ce propos révèlent pourtant des faits marquants.

La fondation de la ville en l’an 876 de l’hégire, 1471 de l’ère chrétienne, par Moulay Ali Ben Moussa Ben Rached El Alami, ayant servi à l’époque au palais du dernier roi Abou Al Ahmar, Mohamed Sghir, avait pour but de protéger la population contre la conquête portugaise et espagnole. Le gouverneur et fondateur de la ville est le père de Asseyda Al Hora (la dame libre), dont le nom fort résonne dans les rues et places, jouant un role incomparable aux femmes de l’époque dans la politique marocaine, en lutte contre espagnols et portugais.Les jardins de la Kasbah, by Safaâ

Dès la fin du XVe siècle, les andalous et les morisques qui s’y installent en font une cité prospère, lui imposant la non-mixité religieuse : les chrétiens n’ont pas accès à la ville, sous peine de mort. Seul l’explorateur Charles de Foucauld brava l’interdit en 1883.

En 1920, les Espagnols s’emparent de Chefchaouen, laquelle sera ensuite bombardée par les troupes de Franco. La ville ne fut rétrocédée au Maroc qu’en 1956, suite à l’abrogation du protectorat.

Avec ses 7 portes, Chefchaouen est semblable à toutes les villes impériales du Royaume.

Tours de Kasbah Chaouen, by SafaâLe plus important site historique de la ville demeure sans conteste, la Kasbah, naquit à la même année 1471. S’étendant sur une superficie de 3744 m2 et occupant l’angle nord-ouest de la ville, la vue dégagée de la Kasbah, surveillant ainsi toute la ville et la zone avoisinante, permettait de déceler toutes intrusions. Ancienne résidence makhzanienne et camp militaire, la Kasbah abrite actuellement plusieurs galeries d’expositions et accueille à sa terrasse nombreux événements artistiques. Avec 11 tours et son mirador est un délicieux site touristique à ce jour, notamment avec les nuances vertes du jardin et l’ocre flamboyant de ses murs. Les visiteurs jouissent d’un plaisir visuel incomparable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *