5 bonnes raisons d’aller à Chaouen {3}

5 bonnes raisons d’aller à Chaouen {3}

Mosquée sur la vallée de Ras El Ma, by SafaâHormis son rôle militaire, Chefchaouen est connue au Maroc comme une ville de religion, ce qui lui a valu son toponyme d’El-Madina Es-Saliha (la Ville sainte). Elle a constitué à travers son histoire un pôle religieux et spirituel qui exerçait une influence régionale mobilisatrice contre le danger ibérique.

A ce jour, bien qu’elle soit de petite envergure, elle est un véritable patrimoine religieux : elle compte 20 mosquées et oratoires, 11 zaouïas et 17 mausolées, dont les plus importants sont ceux des mouvements Boudchichiya, Tijaniya et Derkaouiya.

Al masjid al Aadam, by SafaâEn contigüité avec la Kasbah, la Grande Mosquée, ou El-Masjid El-Aadam, est la plus ancestrale de la ville. Construite par Moulay Ali Ben Moussa Ben Rached El Alami, puis agrandie au XVIIe siècle à l’initiative du cadi de Chefchaouen, Abou Al-Abbas Ahmed Ibn al-Charif al-Alami.

Elle accueillait la célébration des cultes, de l’enseignement des sciences humaines et islamiques. C’est tout aussi une remarquable œuvre architecturale : à nefs longitudinales relevées par des arcs plein cintre ; la salle de prière dispose de quatre portes ; son minaret octogonal est fidèle au style très caractéristique des mosquées à Tanger et Tétouan.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *