5 bonnes raisons d’aller à Khouribga {3}

5 bonnes raisons d’aller à Khouribga {3}

Khouribga, une vie associative et sportive

Si la ville de Khouribga, doit son développement, voire sa naissance, à la découverte du phosphate, elle entend dissocier son décollage économique de ce secteur pour assurer un développement durable.

Avec une morphologie similaire à ses homologues de villes nées sous le protectorat, Khouribga a conservé pour longtemps la distinction entre Ville Libre (Nord de la voie ferrée, ville européenne et ses annexes administratives) et Ville OCP (ville des cadres, zone industrielle, médina du séchage et périmètre de stabilisation). Et de ce fait, il n’est pas si difficile au passager comme au résident de noter que la ville, et même après le départ des français, est toujours bien desservie en infrastructures de base.

Ce qui pousse, nombreux acteurs a participé à la promotion de la ville, chef-lieu de la province, et ce en donnant des coups de pouce pour son envol, tant sur le plan sportif, associatif que culturel.

Khouribga est principalement connue par sa grande attention aux sports dit élégants (Football, tennis, Natation, Equitation, Athlétisme, Karting, Tir aux pigeons, Hand-ball, Pétanque, Volley-ball, etc.) dans la plupart soumis à la direction de l’Olympique club de Khouribga (OCK).

En matière de festivals, la ville est considérée tout aussi riche qu’elle ne l’est en mines. Les centres urbains de la Province de Khouribga accueillent de nombreuses manifestations mettant en valeur sa diversité culturelle.

Sur l’agenda, il faut noter trois grands événements :

  1. Festival du Cinéma Africain, organisé tous les deux ans, par l’Association du Festival du Cinéma Africain de Khouribga, soutenue par l’OCP et parrainée par le Conseil Municipal local ;
  2. Festival International du Film Documentaire, organisé chaque année par l’Association du Festival international du film documentaire de Khouribga, avec le soutien du Centre cinématographique marocain, du groupe OCP, la province de Khouribga et d’Al Jazeera Documentary et en coopération avec la communauté urbaine de la ville ;
  3. Festival ABIDAT RMA (Genre musical folklorique propre à la région), organisé chaque année avec le soutien du ministère de la Culture, la préfecture de la province de Khouribga et l’OCP.

 Ecole urbaine indigène

L'école française

Réjouissance au village des ouvriers chleuhs

Le stade

tennis et boules

Club de tennis, by SafaâTerrain de foot OCK, by Safaâ Abidat rma Championnat national du karting. circuit fermé de l'OCP

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *