My World To You

Verba volant…Scriba manent… Faire parler son stylo ou son clavier, c’est s’extérioriser…

6 Bonnes raisons d’acheter seconde main

Selon L’internaute, l’expression « seconde main » signifie d’obtenir ou d’utiliser une chose alors que celle-ci a déjà été possédée par une autre personne. Autrement dit, en achetant en seconde main nous pouvons être son deuxième (ou plus) autre propriétaire.

Mais si cette pratique est tellement répandue en occident et fait le quotidien de plusieurs personnes dont la ferveur s’est faite pas à pas, elle demeure encore désapprouvée ou pas comprise : bien qu’elle faisait partie de l’idéologie de nos grandes mères et mères, la tendance semble ne pas apporter de réponses favorables aux préjugés des jeunes générations.

Voici donc 6 bonnes raisons qui finiront par vous convaincre de se mettre à la deuxième main dès maintenant.

Avoir un réflexe écologique

Parmi les règles de base d’un mode de vie zéro déchet, on trouve les 5 R : Refuser, réutiliser, réparer, réduire et recycler.

Réutiliser un article (vêtement, appareil, objet) a le double avantage : d’éviter qu’il devienne un déchet et ne pas l’acheter en neuf.

La Fast fashion est la sorte de mode jetable qui se renouvelle en permanence.

En faisant un achat usagé, on consomme différemment en donnant une deuxième vie à un vêtement en évitant qu’il finisse dans une décharge publique, avec 2 possibilités soit incinéré –qui donne une pollution de l’air- soit enfoui dans la terre –une pollution des nappes phréatiques et du sol-.

Le contraire de ce type d’achat est le recours au neuf, sachant que pour en produire, les industries de fabrication exploitent massivement de l’eau et des matières premières, émettent des tonnes de gaz à effet de serre et génèrent des déchets de textile. La seconde main économise toutes ces ressources et évite la pollution de la planète parce qu’elle ne nécessite aucune production et ne permet pas le gaspillage.

Faire des économies

Sur une année, l’enveloppe réservée aux achats neufs est très importante.

La mode est une maitresse qui coûte beaucoup d’argent, et n’a que 7 ans à vivre. Yves Saint Laurent

L’argument financier, il faut bien le dire, est le plus déterminant dans le recours à la 2nde main. Les articles sont plusieurs fois moins chers que ceux achetés en première main, et cela sans rechigner sur la qualité. Les vêtements usagés et abîmés doivent être recyclés en extrayant leurs fibres, pas revendus !

Acheter et vendre en seconde main permet d’alléger son budget et les économies faites peuvent être alors réservés à d’autres domaines et on peut apporter de la nouveauté dans sa garde-robe à n’importe quel moment du mois !

Faire un acte militant/solidaire

Notre mode de vie est basé sur la surconsommation et pousse à l’achat compulsif. Il est difficile de croire que nos décisions d’achat peuvent avoir un impact.

Mais c’est la vérité.

Ne pas passer par le circuit traditionnel aide à révolutionner la fast-fashion et ne pas soutenir les grands industriels d’habillement qui par leurs compagnes de soldes, les multiples collections dans l’année séduit l’acheteur et manipule son comportement, en exploitant la misère sociale et s’assurant d’importantes marges de bénéfices.

D’autres part, les friperies d’Europe travaillent généralement avec des associations de réinsertion professionnelle. Si ce n’est pas encore le cas chez nous, sachez que la collecte, la réparation, la distribution et la revente créent des emplois indépendants.

Trouver des pièces uniques

L’élégance est une question de personnalité, plus que de vêtements. Jean-Paul Gaultier

Les magasins de revente de vêtements ou les friperies sont les meilleurs endroits pour faire des bonnes affaires en restant tendance. Mieux. En dénichant la pièce rêvée qu’on ne voit pas souvent ou ne trouve nulle part ailleurs.

Comme le vintage revient de plus en plus en force, l’achat seconde main permet d’imposer son style et d’exhiber une tenue retro-chic en affirmant son originalité avec fierté.

Les vêtements sont un gage de qualité

Cela peut sembler contradictoire mais un habit qui a résisté au temps et aux lavages répétés sans perdre son éclat est un habit de haute qualité qui le fera durer encore.

Rappelez-vous que les articles usagés sont recyclés et ne sont pas mis en revente en friperie.

La mode se démode, le style jamais. Coco Chanel

La facilité d’acheter en ligne

L’avènement d’internet aura bouleversé les habitudes de consommation (Cf mon article ici) mais c’est un vrai bonus pour le marché de seconde main.

Les sites dédiés ont beaucoup facilité ce genre d’achat, parce qu’au lieu de courir faire les magasins à la recherche de la bonne couleur, la coupe parfaite, le type de tissu désiré, on est confortablement installés devant son Pc à parcourir virtuellement des dizaines d’articles, pour satisfaire les goûts de plusieurs, et cela en ligne sans queue à la cabine ni à la caisse.

Comme les arrivages sont très fréquents par mois, il faut penser à réitérer les visites pour trouver chaussure à son pied.

Vous l’auriez compris, s’habiller neuf a un coût économique et écologique. L’achat d’occasion est un acte plus conscient qui permet de se faire plaisir en réduisant ses dépenses et ses déchets, en favorisant le sentiment de contribuer à la slow-fashion et de conserver la planète.

Safaa White

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revenir en haut de page