Attentes


Think / mercredi, janvier 11th, 2006

J’ai grandit à l’époque de belles séries américaines : Jarod le Caméléon, Urgences et Sydney Police (celle là était australienne !), qu’un jour je me suis réveillée en faisant un rêve. De ce rêve j’ai écrit une histoire. Un épisode de X-Files.

Il y avait le même Fox Mulder, la même Danna Scully. Et tout ce prologue pour te présenter un nouveau personnage que j’ai créé, Winnona ; et dire que dans la nouvelle c’était le silence de Fox qui la détruisait. Elle détestait son silence et le détestait à travers…

Je suis un peu elle, un poisson qui ne demande pas trop. Des eaux d’affection me gardent en vie, une ignorance me tue.

Je languissais à te voir venir me réprimander, me plaindre… peu importe, l’essentiel c’est briser cette bulle muette et me parler!!

Je languissais à te voir apparaitre, ça me prouvait que tu te réveillais chaque matin et que tu reprenais le cours de ta vie… je cherchais des moyens pour le savoir, sans te le dire peut être, l’essentiel c’était de savoir que tu es là.

Mais comme elle, ton aphasie voulue me dépourvoit de toutes mes forces ; tout comme elle, mon coeur vieillit sous le poids des peines successives, mais contrairement à elle, je te trouve des excuses ; je t’ai toujours trouvé des excuses.

Je suis ce que j’écris mais je ne suis pas Haute Claire, pour me jouir de ton silence, et trouver que cela prouve que tu es en vie. Je n’ai pas sa Carte du Monde, mais avec le peu de moyens que j’ai, j’essaye de te suivre partout où tu vas, en attendant que tu me le confirmes toi même…

Wait for a pleasure is a pleasure itself. C’est probablement vrai. Mais trop d’attente me consume et je ne sais même pas si le résultat serait un plaisir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *