Au coeur des émotions de l’enfant


Reading / jeudi, mars 29th, 2018

Si, parents, vous êtes adeptes de la parentalité positive pour davantage d’harmonie familiale, vous devez certainement connaitre Isabelle Filliozat, avoir visionné l’une de ses conférences ou lu l’un de ses livres sinon la totalité de son œuvre.

Parce que la parentalité ne se limite pas seulement au rôle d’enfanter, parce que la société d’aujourd’hui n’est pas celle d’hier et parce que l’on vit dans l’ère de l’intelligence émotionnelle, des fois les bonnes intentions des mères et des pères ne suffisent pas pour comprendre son enfant. Car le plus difficile* n’est pas de se baisser à leur niveau, mais de s’élever jusqu’à la hauteur de leurs sentiments, que nous avons tendance à réprimer, volontairement ou inconsciemment guidés par l’image capricieuse de l’enfant manipulateur.

Chercheuse et psychothérapeute, cette mère de deux enfants vient en aide aux parents soucieux de l’épanouissement et du bien-être de leurs enfants, en proposant des outils et des astuces pour trouver l’attitude bienveillante adaptée et mots justes.

L’un de ses best-sellers, après L’intelligence du cœur (à lire) et J’ai tout essayé (à venir), ce livre-guide porte un regard différent sur les émotions des enfants, qui ont besoin qu’on les accompagne au quotidien pour comprendre ce qui se passe autour d’eux, et accompagner leur évolution motrice et psychique à chaque étape de leur développement, où la peur, la tristesse, la colère, la joie réclament d’être exprimées, écoutées, décodées et comprises.

L’émotion a un sens, une intention. Elle est guérissante. P. 15

IciIsabelle Filliozat rejetant l’idée de recette magique, de « parent parfait », vise à éclairer la route parent/enfant en toute humanité se basant sur deux postulats fondamentaux :

  1. Les enfants nous disent ce dont ils ont besoin, pourvu qu’ils soient écoutés ;
  2. Les parents peuvent comprendre leurs enfants, pourvu qu’ils ne se ferment pas dans des schémas rigides d’éducation reçue.

Autour de 10 chapitres, il sera question de faire et se faire confiance ; se poser les questions essentielles pour répondre à nombre situations ; explorer le monde des émotions ; les définir ; décoder les symptômes de la dépression quand elles ne sont pas entendues ; aider les enfants à traverser les épreuves douloureuses qui surviennent dans la vie ; pour finir sur de belles notes de bonheur en se concentrant sur le plaisir et la joie de vivre avec ses enfants.

Les enfants d’aujourd’hui sont les adultes de demain, considérer leurs émotions, les entendre et les respecter aide à faire d’eux des personnes responsables, empathiques et à l’écoute de leurs propres capacités et désirs.

 

* Janusz Korczak, médecin-pédiatre et éducateur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *