Book Haul : Tolstoïevski

C’est dans un épisode de La Grande Librairie que j’ai découvert ce qui pourrait bien passer pour un syndrome de la littérature russe : Tolstoïevsky, pour Léon Tolstoï, auteur de Guerre et Paix et Fiodor Dostoïevski, auteur des Possédés.

À chacun son style, à chacun son souffle, pourtant ces deux génies de l’âge d’or culturel russe partagent les lecteurs. Moi, pour qui la wishlist est de plus en plus longue de plusieurs chefs d’œuvre, depuis Anna Karénine, jusqu’aux Frères Karamazov, en passant par le roman aventurier de Michel Strogoff ou La Dame de Piques, sans jamais franchir le pas, je me demande s’il est possible de m’en délecter sans devoir ou avoir à trancher.

Pourquoi faudrait-il choisir un clan alors que la culture en est un, plus riche et vaste ?

Toutefois, je suis super contente de mes trouvailles chez mon bouquiniste notamment que je comptais dépenser en ligne une petite fortune pour chacun de ces tomes.

Separator image Publié dans Reading.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *