Archives de
Catégorie : Think

Beach Body Ready!

Beach Body Ready!

Si l’étévasion continue pour vous ou sur le point de commencer, je vous souhaite de la passer en sérénité, et surtout en parfaite réconciliation entre le trio cœur, tête et corps. En effet, les vacances peuvent des fois devenir un univers sans merci, notamment si l’on prévoit d’aller à la plage. L’expérience alors devient plus culpabilisante que ressourçante. Avez-vous déjà lu ou entendu parler des régimes adaptés pour l’été ou des compléments alimentaires favorisant la perte de poids ? Moi…

Lire la suite Lire la suite

Quand on vous diagnostique un cancer

Quand on vous diagnostique un cancer

La semaine dernière j’avais de très lugubres idées hypocondriaques. J’étais si convaincue du futur sombre diagnostic qu’aussitôt j’ai débridé mon imagination en lui offrant un billet de voyage dans le temps ; pour l’avenir où se déroulerait ma vie sans moi. Vous savez à quoi j’ai pensé en premier ? Naturellement, à tous les pas que fera ma fille sans que je puisse être à ses côtés, à ses réussites que je ne pourrai féliciter, et à sa vie qu’elle mènera sans que…

Lire la suite Lire la suite

Tu n’es pas toi même quand tu es stressé

Tu n’es pas toi même quand tu es stressé

La vraie prouesse de notre temps, est d’arriver à bien finir la journée, dans la bonne humeur, échapper au stress rôdant à l’extérieur (et à l’intérieur) sans se prendre par la toile tendue de l’anxiété : Si, comme moi, toi aussi, tu as envie que la journée ait plus de 24 heures ; Le café est ton meilleur allié (du thé pour moi) ; Conduire est un moyen d’arriver à destination qu’une boite à vitesse automatique n’est pas faite pour…

Lire la suite Lire la suite

Tant qu’on a des larmes…

Tant qu’on a des larmes…

Nous les femmes, les larmes ça nous connaît ! Pas celles qui trahissent notre supposée faiblesse, ou manipulatrices désarmantes, plutôt celles qui démontrent notre sensibilité face aux contrariétés et aux bourrasques de la vie. Au lendemain d’une IWD, j’avoue, du moins en ce qui me concerne, que je tire ma force de ma sensibilité. Rien de mal à me laisser submergée par les émotions quand l’événement titille l’émotivité. Vivre pleinement chaque instant, c’est ce qui fait la différence entre ceux qui vivent…

Lire la suite Lire la suite

Nos vies parallèles

Nos vies parallèles

Le parallélisme du monde m’a toujours impressionné. Pas dans sa dimension physique relative. Plutôt l’existence simultanée à un moment donné de la chose et son antonyme. Au niveau local, continental ou plus planétaire TOUT est synchrone, l’objet et son contraire, l’harmonie et le chaos, la matière et l’antimatière. Je m’amuse à imaginer un visage pour la Terre et ses habitants. Quels en seraient les traits pour un instant T ? Imaginons une minute, une caméra suspendue au-dessus de notre globe, capturant les clichés exceptionnels des deux hémisphères,…

Lire la suite Lire la suite

J’ai testé le lâcher prise

J’ai testé le lâcher prise

Récemment, je me sentais mouvoir dans une bulle de bonne humeur. Je me sentais plus motivée, imperturbable, valuable, …  Je ne pense pas que les choses autour de moi ont changé. Le philosophe et poète américain Henry David Thoreau disait tout simplement les choses ne changent pas, c’est nous qui changeons. En effet, rien n’est venu ébranler le statu quo précédent ou du moins le peu de transformations que j’ai pu constater tiennent du fait que je porte un nouvel œil sur…

Lire la suite Lire la suite

Goûter à l’amour

Goûter à l’amour

Dans la vie de tous les jours et en matière d’amour, nos expressions sont loin d’être exubérantes pour exprimer ce que nous ressentons d’intense, de positif, de pur, de gratifiant. Ce qu’au sens des écrivains, historiens, philosophes ou même scientifiques, passe par le plus vital, le plus inaugural dans une existence (comme l’on peut lire à l’avant-propos de Je t’aime à la philo d’Olivia Gazalé) ; ce qui donne sens à ce monde en laideur.  d’Olivia Gazalé) ; ce qui donne sens à ce…

Lire la suite Lire la suite

Elle a évolué… lui non

Elle a évolué… lui non

Apparemment je suis une narcissiste conversationnelle. Pour venir à bout d’un thème comme celui d’aujourd’hui, où je ne vous apprends rien de nouveau, il m’a fallu du temps pour trouver l’outil qui dégèlera la glace de la page blanche, afin de capter l’attention et donner un sens à mon texte dans la foule des publications quotidiennes. Et cet outil, cette clé, fut de ramener la discussion vers moi. Je n’éprouvais pas forcément le besoin de parler de moi, mais pour débattre l’évolution pyramidale de…

Lire la suite Lire la suite

Everything happens for a good reason

Everything happens for a good reason

Quand les choses vont mal, nous sommes nombreux à croire que cela n’arrive qu’à nous. Nous ressassons des scénarios noirs où le monde entier semble combiner pour nous perdre, nous barrer passage ; comploter contre nous. Habités par un immense sentiment d’injustice, nous vivons mal les épreuves, ce que nous appelons à nos sens, inégalités ; nous ne digérons pas l’échec, la perte, la défaite, et nous oublions que tout arrive pour une bonne raison. Il ne s’agit pas d’un argument factice pour…

Lire la suite Lire la suite

Le pouvoir de la sieste

Le pouvoir de la sieste

Depuis quelques mois, vers 6h du matin, justement pour laisser opérer la magie du early morning, je prends ma pause alors que la fatigue ne s’est pas encore installée, pour lire des billets tout simplement et pertinemment parlants, bienveillants, capables de réveiller la fabuleuse qui sommeille en chacune de nous à force de succomber aux aléas de la vie. Chaque matin, je reçois une piqûre de positivité, un « remontant », une bonne dose d’empathie de la part d’une communauté…

Lire la suite Lire la suite

Marocain… Je t’aime Toi… et je sais pourquoi…

Marocain… Je t’aime Toi… et je sais pourquoi…

Toutes les fois où j’allais au marché, j’en revenais les poches et le cœur pleins. Celui-ci plein d’émotion et surtout d’une empathie mitigée à l’égard des marchands, s’alignant les uns à côté des autres, concurrents mais s’entraidant, parce qu’ils mènent tous le même combat quotidien de dignité, parce qu’ils préservent des familles entières du déchirement ; qui gardent en dépit de tout un mot un gentil pour tous et un sourire marketing vendeur sauf qu’il provient du fond du cœur….

Lire la suite Lire la suite

A magic early morning

A magic early morning

Hier, je me suis réveillée tôt. En tout cas pour un dimanche matin. J’aurais pu retourner m’endormir, sauf que j’ai DECIDE de me lever et c’était le début d’une succession de bonnes décisions qui m’ont permis d’affronter de passer une bonne journée. Rien d’exceptionnel, mais je pense que j’ai choisi de la vivre dans la bonne humeur. Et c’est surtout ça, qui m’a poussé à reprendre mon clavier, après ce silence. Je ne prétendrais pas carrément que j’avais le mental d’acier…

Lire la suite Lire la suite

Mon pari sur le bonheur

Mon pari sur le bonheur

Michel Berger avait dit « Et pour quelles raisons étranges, les gens qui pensent autrement ça nous dérange ? ». Je lis généralement plusieurs citations qui, selon la loi de l’attraction, me parviennent à des moments particuliers qui les rendent très parlantes, inspirantes et fidèles à la réalité. Tout est énergie et nous sommes ce que nous pensons finalement. Mais la phrase de cet artiste a toujours résonné dans ma tête : elle colle parfaitement au mental de notre société et moi, je me voyais,…

Lire la suite Lire la suite

Dieu, mon Dieu, pourquoi m’as tu abandonnée?

Dieu, mon Dieu, pourquoi m’as tu abandonnée?

En chacun de nous, il existe une petite voix intime, ennemie et amie, selon les cas, qui inonde nos pensées à la longueur de journées de petits murmures incontrôlables et difficile à faire taire. Cette phrase, dite ou pas par le Christ sur la croix, est le faux que susurre cette voix en moi cherchant à soutirer du vrai du fond de mon cœur. En effet, quand le voile noir des épreuves tombe sur mes yeux en larmes ; quand la détresse plane ses ailes…

Lire la suite Lire la suite

Once upon a time…

Once upon a time…

Il était une fois une princesse – qui n’avait pas la tête couronnée, mais plutôt le cœur. Cette femme aimait griffonner. A tout moment, les idées se bousculaient dans son esprit et toute jeune elle exprimait ouvertement celles qu’elle pensait être son mode d’emploi dans son aventure terrestre. Elle ne cessait de répéter qu’elle devait marquer son passage! Que ses réflexions lui ont servi ou non à quelque chose, elle ne savait pas… elle était motivée par le carpe diem…

Lire la suite Lire la suite