Archives de
Catégorie : Watch

Me before you

Me before you

Je ne regarde plus les films avec la même fréquence d’avant, mais il arrive des fois où je suis marquée par une belle réalisation qui me fait vibrer le cœur de toutes les émotions. Surtout que je l’ai vu en sous sous-titrage ce qui m’a permis de plonger dans la bulle british, un accent que j’adore entendre. Inspiré du roman éponyme de Jojo Moyes, c’était le film britannico-américain évènement de 2016. Il s’agit en effet d’un drame comme je les…

Lire la suite Lire la suite

Mulan, la guerrière légendaire

Mulan, la guerrière légendaire

Le hasard fait bien des choses et je suis contente de pouvoir profiter de ces pépites de temps en temps. Cet après-midi, et sans aucune prévision, j’ai pu suivre du début jusqu’à la fin une des meilleures adaptations au cinéma de la légende chinoise du VIè parue en 2009. Grâce aux studios Disney, on connaît tous à peu près l’histoire de cette jeune fille, issue d’une famille militaire, prenant la place de son père âgé lors d’une mobilisation de l’empereur…

Lire la suite Lire la suite

Les films de Noël, c’est intemporel

Les films de Noël, c’est intemporel

En cette période, tout le monde reçoit des cadeaux. Et les miens je les reçois devant les programmations des chaînes françaises ou sur Youtube, des fois plutôt que prévu, depuis Novembre, sous forme de boucles « unstoppable » de comédies romantiques de Noël. Chaque année, encore et encore les mêmes programmes, et pourtant…on s’en lasse pas… Parce que je sais qu’avec un concentré de magie, de douceur, sans violences ni sexe, ces agréables romances, chaleureuses, réconfortantes nous font réellement du bien. J’en…

Lire la suite Lire la suite

The fault in our stars

The fault in our stars

Ça remonte à quand la dernière fois que j’ai regardé un film sur satellite ? Longtemps, surement, et j’avais la chance de tomber sur celui-ci (et dès le début). De l’œuvre homonyme, Nos étoiles contraires en version française est un film pour adolescents ; mais pas que. Ça parle de maladie incurable, d’oubli, de mort et de mémoire après la mort. J’aurais aimé lire le livre avant, celui qui a certainement forgé la grande réputation de John Green auprès du public, et à chaque scène je…

Lire la suite Lire la suite

The Post (Pentagon papers)

The Post (Pentagon papers)

Pour le réalisateur Steven Spielberg, l’Histoire est le meilleur auteur qu’il puisse trouver pour écrire des scénarios en mettant l’imagination de tous au défi. Avec son nouveau thriller politique, parmi les meilleurs de l’année, il nous plonge dans les années 1971, sous l’administration Nixon, ère où les sources d’information se limitaient encore à 3 chaines de télévision et quelques quotidiens locaux, la liberté de la presse subissait violemment la répression des élus. Dans le rôle de Katharine Graham, première éditrice…

Lire la suite Lire la suite

Arrietty

Arrietty

Un autre film du Studio Ghibli que je regarde comme une enfant, envoûtée par les couleurs, bercée par la musique, captivée par le rêve et à la fin pleurant d’émotion… Inspiré par le premier tome de la série jeunesse britannique The Borrowers, les producteurs du studio d’animation le plus connu au Japon et au monde, font de la vie de chapardage des petits êtres le thème de leur 17ème film. Je n’ai pas encore tout vu, mais j’ai adoré tout…

Lire la suite Lire la suite

Marie Madeleine

Marie Madeleine

Je finis par réapparaitre avec ce billet de cinéma chrétien, alors que la mise au monde d’un article passionnant se prépare depuis une semaine ; parce qu’écrire me brûle les doigts. C’est ce que je fais de mieux, après tout. Marie Madeleine est Le film 2018 que je tenais à voir, et ça tombe au moment où ma lecture du moment est étrangement « L’ultime secret du Christ » de José Rodrigues Dos Santos. Difficile à expliquer, mais ce jeu du hasard m’arrive…

Lire la suite Lire la suite

L’affaire Roman J.

L’affaire Roman J.

Avez-vous déjà vu un film uniquement pour ses acteurs ? L’histoire doit être harmonieuse avec la distribution et la mise en scène, j’en conviens ; la symbiose entre le scénario et la musique est presque recommandée, etc. mais dans le monde du cinéma, on peut aussi faire de l’humain 🙂 En tout cas, moi, j’avais toutes mes raisons pour sauter sur ce film avec un Denzel Washington incontournable. Arborant un look insolite : coiffure afro, costume croisé extra large et lunettes Aviator et un Colin…

Lire la suite Lire la suite

Victoria & Abdul

Victoria & Abdul

Alors que les yeux du monde seront rivés au Royaume uni pour suivre les péripéties du Royal Wedding qui aura lieu demain, je me mets à l’ambiance des Windsor avec une brève chronique sur un film mettant en scène un épisode de l’histoire que l’on devait connaitre plutôt : une rencontre de l’orient avec l’occident, au moment où la foi en la suprématie de la Grande Bretagne et des britanniques sur le reste du monde fut imperturbable. A l’occasion du Jubilé, les autorités…

Lire la suite Lire la suite

Le garçon et la bête

Le garçon et la bête

Les amateurs des films d’animation japonais ont été suffisamment servis. Personnellement, je fonce dessus sans hésiter, et Studio Ghibli ou autres, en pleurs ou en m’amusant, jamais je n’ai eu l’impression d’avoir perdu mon temps. Le garçon et la bête, de son réalisateur Mamoru Hosoda (l’héritier présumé de Hayao Miyazaki) est un film d’animation qui ne pouvait être qu’animé. Entre les deux mondes, des humains et des bêtes, il y a une brèche de communication dangereuse, qu’on ne peut trouver facilement, mais qui avait permis…

Lire la suite Lire la suite

Par instinct

Par instinct

En matière de films, j’ai toujours préféré le drame des américains et l’humour des français, notamment si pour ces derniers, c’est Dany Boon ou Kad Merad qui sont à l’affiche. Or, les raisons pour lesquelles il est une autre figure du cinéma français qui justifie mes choix, sont de natures différentes. Alexandra Lamy, je l’ai découverte dans « un gars, une fille » aux côtés de Jean Dujardin. Rapidement après, ses actualités commencèrent à m’intéresser que j’appris d’un seul coup, qu’ils étaient réellement mariés,…

Lire la suite Lire la suite

The Man from U.N.C.L.E.

The Man from U.N.C.L.E.

De l’espionnage vintage, c’est possible ! J’ai été complètement emballée. Guy Ritchie, le réalisateur de Sherlock Holmes, a réussi le défi Action-Comedy avec cette adaptation de la série télévisée, Agents Très Spéciaux, dont les détails sixties à l’ensemble font plaisir à l’œil et le casting de talentueux jeunes acteurs qui même au milieu de l’antagonisme accomplissent des prouesses. En pleine guerre froide, les ennemis ancestraux qui sont l’agent Solo de la CIA et Kuryakin de la KGB, respectivement incarnés par les…

Lire la suite Lire la suite

The Angry Birds Movie

The Angry Birds Movie

Adapté du jeu sur tablettes et Smartphones Angry Birds, ce film éponyme sorti en mai dernier me fait découvrir cet oiseau rouge aux gros sourcils, que je reconnais pourtant bien sans l’avoir joué ni su à quoi est dû sa fureur. Probablement une des questions à laquelle le film est censé répondre après tout le succès que connait l’application depuis 2009. Red, sans famille, vit à l’écart dans une île paradisiaque de volatiles qui ne savent pas voler, ce qui…

Lire la suite Lire la suite

Les Hommes viennent de Mars, les femmes de Vénus

Les Hommes viennent de Mars, les femmes de Vénus

Ça n’étonnerait personne de voir apparaitre cette note dans la catégorie Watching plutôt que Reading, car tout le monde a dû certainement avoir vent, mieux encore regarder le one man show de Paul Dewandre : une adaptation personnelle -et véritable réussite !- du Best-seller de John Gray paru 1992. Tout le monde, sauf moi !!! Les hommes viennent de Mars, les femmes de Vénus, le livre, j’en ai entendu parler, l’occasion m’était donnée de m’assoir à côté d’une personne qui le tenait entre…

Lire la suite Lire la suite

Burnt

Burnt

Hier, entre un film de Bradley Cooper ou Jake Gyllenhaal, j’ai regardé Burnt (sorti fin 2015), dont seules les assiettes joliment présentées finissent par me faire décider. La cuisine au cinéma (comme l’est la littérature d’ailleurs) me fait saliver tout autant qu’en (vie) vue réelle. Mais contre toutes attentes, le plaisir ne l’a pas dépassé non plus. Autrement dit, je n’étais emballée que par les gestes des cuisiniers, les ingrédients délicatement maniés, les plans de travail soignés et les beaux…

Lire la suite Lire la suite

Le comedy club de Ramadan

Le comedy club de Ramadan

De politique et de religion je ne parle jamais. Pas parce que j’aime en évitant les polémiques converger les opinions autour de mes sujets neutres, mais parce qu’objectivement je n’en maitriserais guère les propos. A moins de donner mon propre avis entre guillemets, en exprimant ce que je pourrais éprouver, j’aimerais tellement continuer à respecter les spécialités et ces deux registres requièrent particulièrement de profondes connaissances. Toutefois, la façon dont les décideurs via les télévisions tentent de manipuler les téléspectateurs…

Lire la suite Lire la suite