Enfin ma liseuse!


Think / mercredi, janvier 1st, 2014

Voici un petit joyau que je reçois comme cadeau et avec lequel je commencerais bien l’année en beauté : une liseuse !

Depuis le temps que je rêvais d’en avoir, me voila comblée de le (la) tenir entre mes mains. Certes, l’excitation de l’achat s’est suivie d’une petite panique du fait de ne voir mes e-books y trouver place, mais maintenant plus que 40 livres sont stockés dedans en attendant que je termine celui en papier en cours. Dommage que je n’ai pas pu le terminer avant les douze coups de minuit de l’an 2013. Pas parce que Geisha est lassante, loin de là. Ces mémoires sont écrites dans un style passionnant et accrochant au contraire, mais quelques imprévus font en sorte que des fois nous dévions de l’objectif.

Le temps. Voilà ce qui me manquerait le plus. Et cette frustration n’est pas récente ; c’est pourquoi d’ailleurs j’évalue 2013 comme l’année qui a connu de faibles lectures : quand je prenais les transports publics, je trouvais une telle joie de sortir de mon sac mon livre et le dévorer le temps d’un trajet. Un vrai luxe regretté depuis peu.

Revenons à mon Kobo, je compte inchae alla l’inaugurer en lisant un autre cadeau si j’ose l’appeler comme tel (sérieusement je ne m’y attendais pas). Le format numérique du dernier roman, Le démon sans visage, de Kévin Iacobellis, un jeune auteur très prometteur qui compte une dizaine d’ouvrages à sa biographie.

PS : Je suis venue un peu en retard pour vous souhaiter une merveilleuse année 2014 !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *