Gra-atitude

Gra-atitude

grateful

Je ne me connais pas en mots, peut être un peu moins que je ne crois, pour employer leur pouvoir en ma faveur. Mais les remerciements, ça je connais, un peu trop peut être : ).

Gratitude. Voilà un mot que j’aime bien. Il a une très belle intonation et les syllabes sont marquées en GRAS. Et aujourd’hui je viens en témoigner.

Pour deux semaines, j’étais une vulnérable proie face à un stress, qui n’avait pas à avoir lieu tant que j’avais confiance en moi, et à une peur à laquelle je n’arrivais pas à faire face, même s’il n’y avait pas de quoi avoir peur. Des nausées j’en avais tout le temps. Pâleur et déséquilibre s’en sont suivis et je méprisais le comment ils sont arrivés à nous ôter le pouvoir d’agir, l’aptitude de se défendre ou dans nos meilleurs cas le faire mais tout en y laissant des plumes. Malgré moi, plus fort que moi, n’acceptant pas la passivité des premières, j’ai subit la dernière option. 

Et vous, vous étiez là, réceptifs de mon inquiétude ou de mon silence inquiétant. Et pour cela, ce post témoigne de ma reconnaissance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *