Hercule Poirot

Hercule Poirot

Si je dois passer au confessionnal, je reconnaitrais sans honte mon tout récent péché et ma continuelle quête pour l’assouvir pleinement.

Il se fait de plus en plus rare que je consomme la télévision correctement et c’est grâce à un zapping que j’aperçois un titre qui ne me laisse pas indifférente. Je remercie par l’occasion Tv Breizh de nous offrir depuis novembre 2019, 30 heures d’une série dont il me tarde de voir les épisodes (actuellement chaque week-end) toujours avec le même enthousiaste et la même passion. Il s’agit de la série britannique Hercule Poirot qui a mis en scène, de 1989 à 2013, le plus célèbre des personnages fictifs.

Pourtant, Agatha Christie’s Poirot n’aurait pas été le succès international qu’elle a été sans le talentueux David Suchet dans la peau du détective belge. L’excellent acteur a marqué à jamais l’histoire des séries télévisées et la mémoire des téléspectateurs à travers le monde en incarnant pendant 24 ans, 13 saisons (70 épisodes) le personnage dans les moindres détails.

« I mean to arrive at the truth. The truth, however ugly in itself, is always curious and beautiful to the seeker after it. »

« Je compte bien découvrir la vérité. Cette dernière, bien qu’elle soit laide en elle-même, est toujours belle et singulière aux yeux de celui qui la recherche. »

En se voyant confier le rôle par la famille d’Agatha Christie, ce membre de la Royal Shakespeare Company, devait lire l’œuvre entière de la Duchesse de la Mort, notamment les crimes parfaits mettant le détective en œuvre, afin de déceler, stylo et papier aidant, plus de soixante descriptions et détails caractérisant son personnage. Sa démarche, le soin apporté à ses moustaches, le nombre de morceaux de sucre dans son café, son accent, son élocution faussement modeste, son air satisfait, ses manières caricaturales, qui doivent pousser le téléspectateur de rire avec le personnage et non pas de lui, comme l’était le souhait de la famille, etc. le tout pour incarner à la perfection une figure classique que l’on ne peut qu’adorer.

La série culte n’a pas pour seul secret l’illustre performance de David Suchet, mais plutôt l’ensemble des acteurs lui donnant la réplique. On approuve également les décors, les costumes, la musique de fond… loin des scènes sanglantes ou des tirs de revolvers, les enquêtes se déroulent dans une ambiance de suspense en faisant plus appel à la psychologie humaine et à ses cellules grises.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *