J’ai un(e) ami(e) {3}


Think / mardi, mars 5th, 2013

maya et willy

De toutes mes copines ici à Khouribga, c’est elle que ma mère apprécie le plus. « Elle est bonne, ça se voit ! » me dit elle, et ma sœur qui n’apprécie pas facilement, me dit que « sans la connaitre, je l’aime bien » !

Les gens généralement, se voient, se parlent et finissent par s’apprécier. C’était tout à fait le contraire avec Touria. On s’est parlé longuement au téléphone, pris des nouvelles de chacune, que le jour où on s’est vue, illico un solide lien affectif nous a enchainé.

Elle était toujours accueillante et me dorlotait, aussi ! Et en me faisant goûter à ses plats, très délicieux, elle m’a initiée à son art.

Si vous demandez à une fille, d’où tient-elle son souffle de cuisiner, la réponse est généralement : « Ma mère ! ». Eh bein, moi ce n’est pas le cas. Je ne mettais jamais la main dans les pâtes de ma mère et les fois où j’étais « admise » à la cuisine, c’était pour faire la vaisselle. Soit qu’elle nous laissait, ma sœur et moi, nous pencher sur nos devoirs de classe, soit que nous étions jamais bonnes pour l’aider.

Alors, c’est Touria qui m’a apprise tout ce que je sais en cuisine !

Une dame charmante et dynamique ; ouverte sur l’information d’après une personne et bien réfléchie d’après une autre ; curieuse au point que ma non curiosité la dépasse, mais on est tellement amies que mêmes nos divergences d’opinions ne nous dérangent point !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *