Le chiffre 7


Think / mercredi, juillet 14th, 2010

ChiffreSEPTLe 07 juillet dernier, ils auraient fêté 3 ans de mariage !!

La magie perçue au jour 07-07-07, n’était pas du même éclat pour le couple qu’était ma sœur et son ex-époux.

Cette année elle a eu, finalement, son divorce. Et à cette date, j’ai voulu faire (à sa place, je ne sais pas, je sais qu’elle aussi dédie à ce recul des méditations) le bilan de ces trois années, dont le grand pourcentage, vécues dans la non-entente (c’est de l’euphémisme que j’emploie par ici !!), la discordance et les malheurs…

Je ne lui adresserais pas d’injures. Non. Il en est indigne!!  Je suis d’accord que «في عداء الوضيع ما يضعُ       ».

Je ne voudrais même pas analyser l’attitude de ma sœur (dans le temps elle s’entêtait et ne faisait que boucher ses oreilles pour n’entendre que l’écho de sa propre voix ! ce n’était pas du dit mais tout était visible !)

De quoi parlerais-je alors ?? J’ai remarqué que je passais toujours sous silence leurs problèmes et même si je promettais d’en rapporter les péripéties, je m’abstenais volontiers !!  

 

Je voyais leur union promise à l’échec. Et les fois où elle était ombragée par plusieurs nuages je me disais (et lui disais) qu’il fallait bien en finir.

Que tous ces signaux ne pouvaient être trompeurs.

Que dans la plupart du temps, on ne change pas !!

Que dans l’ère actuelle il est très illusoire d’espérer que l’autre – ou le soi – change de convictions, de comportements, de façon d’être… Dans notre trajet, nous sommes cette succession de wagons liés et alliés,  pour pouvoir nous en débarrasser à certains arrêts.

À la longue, j’ai cessé d’expliciter ce que je pensais et nous la laissions faire. Tout en lui demeurant l’appui dont elle avait besoin quand elle le réclamait. Nous savions que la décision lui incombait et en intercédant, nous la soutenions mais la laissions – toujours – choisir ! Jusqu’au jour où elle déclarait avoir usé tous ses moyens, vainement, pour sauver et faire pérenniser cette relation !

Je ne la juge pas ; ça serait injuste ! Peut être qu’au contraire je dois lui montrer du respect, parce que je n’ai pas (je n’aurais pas, je crois) son souffle et son courage. Malgré tout elle s’est montrée combative.

Elle a défendu son couple contre plusieurs agressions, des fois venant d’eux mêmes. Elle a beaucoup transigé pour perdurer son union (surtout après la naissance de son bébé). Elle a altéré volontiers sa mémoire, pour pardonner et redonner chances. Elle s’est battue pour préserver son foyer ! Et pour ça je l’applaudis.

 

Post Scriptum : Elle devrait lire la commande positive sur l’ECHEC, mais elle penserait qu’il est certains échecs que nous payons très cher !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *