L’ombre du secret


Read / jeudi, juin 21st, 2018

L’intrigue de ce deuxième roman du volume 64/2008 a été peint dans des couleurs hollywoodiennes et une mise en scène aux tons de Mission Impossible.

En effet, comme le voudrait la ligne éditoriale de la collection Black Rose, c’est le suspense conjugué à l’amour dans les personnages de Sara Parker, témoin d’un crime, et Nick Doucet, que le lecteur œuvre au fil des pages d’en déchiffrer la personnalité énigmatique.

Le titre Hard to Tame est plus significatif au fur et à mesure d’assister à l’évolution des figures en question. Arrivant à fuir un baron de drogue au bras long depuis plus de six ans, Sara a multiplié les déplacements et les identités optant pour le minimalisme comme moyen de survie, sur tous les plans : relationnel et matériel. Jusqu’à rencontrer Nick qui exerçant sur elle une forte emprise et lui inspirant pendant leur cavale à deux d’étranges sentiments contradictoires.

J’avoue que cette lecture m’était moins enthousiaste que Les Mystères de Conja Creek. Les tours de passe-passe, les changements d’identité, les divers rebondissements de l’histoire… auraient réussi de vives émotions si Kylie Brant, avait investi dans l’essentiel.

Pour moi, c’est un long roman qui aurait pu être raccourci, dont les répliques nécessitent plus de finesse ; surtout que ça n’apporte pas de grandes valeurs, en dépit des sujets sensibles abordés : l’infiltration, le viol, la méfiance, la criminalité ainsi que la place des sentiments dans la pratique d’une fonction militaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *