Modale de matinale


Think / mercredi, mai 25th, 2011

Mosaic ladyEcoutez ceci : je me suis endormie vers le coup d’une heure trente minutes, j’ai fait une insomnie de quelques minutes la nuit et me suis réveillée à 6h27 pour me dépêcher de me changer, venir prendre mon petit déjeuner à 6h47 et commencer à « bosser » à 7h00.

Il est bien rare les fois où je démarre directement mon travail, surtout à cette heure. Ce n’est pas que je manque d’énergie ou de matières pour le faire- il y a toujours quelque chose à faire- mais l’air général ne l’inspire pas. La tendance chez moi, c’est vérifier mes courriels, je veux dire lire les articles (Les mails persos, sont lus instantanément) que la veille j’ai jugé intéressant de les marquer en gras. Ce n’est pas que je les trouve chronophages mais je suis plus présente, mentalement, les matinées (et à quelle heure de la matinée !) pour les assimiler.

Le problème c’est que tout cela est cumulatif : je ne prends pas de boosters et chaque jour qui se lève est pour moi un nouveau jour, que je commence par un agréable entrain – très contente de le remarquer les fois où je cherche le soleil, souris à sa vue, et imagine qu’il est là à me le rendre même derrière les nuages – et n’ai pas le droit d’en voler des minutes ou l’altérer avec les manques de la veille.

Je me trompe sur toute la ligne !!

Je suis fatiguée, je l’avoue mais je ne vois pas comment y remédier. Mon dernier voyage remonte en mois de mars, normalement pas si longtemps de là mais je me dis que c’est ce qu’il me faut, pourtant les programmes ne manquent pas en vue, mais je n’y jette pas un coup d’œil : je n’en ai pas envie !

Je ne me rappelle plus la sensation que cela faisait de me sentir… BIEN.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *