My World To You

Verba volant…Scriba manent… Faire parler son stylo ou son clavier, c’est s’extérioriser…

Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur

Étudié dans de nombreuses écoles secondaires des États-Unis, ce livre est un culte de la littérature américaine et un succès planétaire.

Ce premier roman d’Harper Lee (et l’unique pendant 55 ans) est apparu en 1960 à une époque où l’on connait une lutte pour les droits civils des afro-américains, exactement 100 ans après l’abolition de l’esclavage. Dans ce combat pour l’intégrité et l’égalité pour tous, Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur, de son titre anglais Kill a mockingbird fait souffler un vent d’optimisme à travers des personnages touchants.

La romancière y réussit le défi de nous transporter dans une atmosphère Mark Twain dans un Etat du sud de l’Amérique à travers le regard, la pensée, les questions et les émotions d’une enfant de 6 ans.

Vivant dans une petite et vieille ville sur le déclin, telle que Maycomb d’Alabama ; une ville à l’air chaud et poussiéreux qui connait encore la ségrégation et où il ne se passait jamais rien, Scout nous raconte, avec simplicité et humour, trois ans de son enfance. Garçon manqué, à l’imagination débordante, indomptable et bagarreuse, devant faire face aux stéréotypes liés à son sexe dans une Amérique des années 30, juste après la Grande Dépression.

Le problème de mes vêtements rendait tante Alexandre fanatique. Je ne pourrais jamais être une dame si je portais des pantalons ; quand j’objectai que je ne pourrais rien faire en robe, elle répliqua que je n’étais pas censée faire des choses nécessitant un pantalon. P. 131

Elle relate les anecdotes de ses étés de grands jeux, en compagnie de son frère Jem et leur ami Dill, et ses années de scolarité plutôt trépidantes dans un système qui semble la handicaper. Leur dernier été marque l’ouverture sur le monde adulte et la découverte du bien et de mal avec un procès inoubliable.

Avocat progressiste, Atticus Finch élève seul ses enfants, de façon libérale, en leur inculquant des valeurs fondamentales et solides d’empathie et de respect de tous.

Ils ont tout à fait le droit de le penser et leurs opinions méritent le plus grand respect, dit Atticus, mais avant de vivre en paix avec les autres, je fois vivre en paix avec moi-même. La seule chose qui ne doive pas céder à la loi de la majorité est la conscience de l’individu. P. 167

D’une noblesse extrême, il est sans l’ombre d’un doute le personnage le plus attachant. Il devra faire face aux menaces et insultes de son entourage pour vouloir défendre un homme accusé d’avoir violé une femme. Une accusation mensongère avec seules preuves la couleur de la peau de l’accusé. Tom Robinson était noir.

Atticus a suffisamment de courage de connaitre son combat perdu d’avance, mais ne renonce pas. En excellent orateur et pédagogue il fait tout tenter d’obtenir à son client l’acquittement.

Je voulais que tu comprennes quelque chose, que tu voies ce qu’est le vrai courage, au lieu de t’imaginer que c’est un homme avec un fusil dans la main. Le courage, c’est savoir que tu pars battu, mais d’agir quand même sans s’arrêter. Tu gagnes rarement mais cela peut arriver. P. 176-177

L’oiseau moqueur, fierté de l’état du Texas, a été talentueusement utilisé dans le roman puisqu’il symbolise l’innocence et la vulnérabilité, et tous les moqueurs du livre sont des victimes des préjugés de la société. Ce qui en fait un plaidoyer pour la justice et l’égalité, raconté dans un style léger et enfantin.

Tirez sur tous les geais bleus que vous voudrez, si vous arrivez à les toucher, mais souvenez-vous que c’est un péché de tuer un oiseau moqueur. P. 144

Couronné du prestigieux prix Pulitzer en 1961, récoltant les oscars lors de son adaptation au cinéma en 1962, dont celui du meilleur acteur, ce chef d’œuvre est ce qu’une grande écrivaine telle Harper Lee a pu légué à titre universel. Il devrait être lu et relu par tous avec la certitude d’y apprendre à chaque fois quelque chose de plus !

Safaa White

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revenir en haut de page