Once upon a time…


Think / mardi, octobre 2nd, 2018
Il était une fois une princesse – qui n’avait pas la tête couronnée, mais plutôt le cœur.
Cette femme aimait griffonner. A tout moment, les idées se bousculaient dans son esprit et toute jeune elle exprimait ouvertement celles qu’elle pensait être son mode d’emploi dans son aventure terrestre. Elle ne cessait de répéter qu’elle devait marquer son passage!

Que ses réflexions lui ont servi ou non à quelque chose, elle ne savait pas… elle était motivée par le carpe diem et animée par la conception joviale et positive de la vie.

Elle possédait tous les atouts pour vivre sa légende personnelle, mais quand le moment vint pour cette princesse de se caser, elle oublia de se poser LA question ; ou plutôt elle se la posa et en oublie juste
après la motivation.

Au fil des jours, elle ne désirait pas répugner le monde dans lequel elle évoluait. Etre au service de tous fut sa raison de respirer. En
modèle déterminé dont la bienveillance ne vacille un moment, elle offrait un amour qui ne se plaint pas ; ne se vante pas ; ne s’enorgueillit pas… Dans la course
effrénée de mener toutes les affaires ménagères, d’être aux petits soins des grands et des petits, elle enterrait ses ambitions au fur et à mesure qu’elle s’enterrait.

Elle ne se levait plus pour son rêve… d’ailleurs, personne ne s’enquit !

Porteuse d’un lourd fardeau, personne ne vint l’aider à porter sa croix.

Son intérieur bouillonnait et personne ne pensa nécessaire de l’attiédir…

Quand l’âme rembrunie, elle décida de rompre les chaines qui la clouaient sur place, tout le monde s’est alarmé. Braver les coutumes, les mœurs, les codes sociaux n’avait pas lieu d’exister.

Croquer à une pomme amnésiante et s’offrir une pause ;

Fuir au plus loin le bois des nocivités ;

Mettre l’interrupteur sur Off et sombrer pour 100 ans dans un sommeil

Devinrent les principales inspirations qui témoignèrent de son humanité.

De grande exploratrice, elle se vit condamnée à finir sa vie dans un château fort difficilement accessible et hautement gardé ; condamnée à vivre un destin brisé au lieu d’un conte épanoui, et ce ne fut pas sans regret qu’elle se rappelait son manuel de fée dont elle voulait être l’héroïne…

2 réponses à « Once upon a time… »

  1. Ta princesse est une femme que je pense a tout les atous pour s’emanciper et de vivre sa vie comme elle l’entend !

    Sinon, ma question c’est de savoir la signification des « chaines  » C ‘est quoi ces chaines qui la cloue ?

  2. Evoluer dans la vie ne se fait pas sans engagements, sans prise de responsabilités.. ainsi « tout plaquer et partir » répond fortement à la même force physique qui colle le clou sur un aimant…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *