My World To You

Verba volant…Scriba manent… Faire parler son stylo ou son clavier, c’est s’extérioriser…

Où suis-je tombé?

Nous sommes en 1957 et pour la mère et l’adolescent qui viennent d’expérimenter chacun, le divorce et la séparation, s’installer au pied des Pyrénées à la frontière espagnole, dans une grande demeure campagnarde au prix dérisoire est une chance pour commencer une nouvelle vie.

Mais le paysage bucolique et la nature suggestive ont su éveiller l’esprit aventurier de Léopold et avoir raison de sa curiosité, le jour où il entreprend une découverte des alentours et disparaît mystérieusement.

Avec des faits historiques comme toile de fond, Jean-Baptiste Van Dyck, soignant et musicien, mène un récit alterné entre la surface, où Eugénie, mère chagrinée entreprend les formalités et valse entre l’espoir et le désespoir de ne plus retrouver son fils, et le gouffre où la famille Pélichy et Léopold mènent chaque jour un combat pour la survie, avec un médiocre accès à la nourriture.

La situation lui fit se remémorer tout à coup le passage de l’un de ses livres préférés, Robinson Crusoé de Daniel Defoe. Il repensait au célèbre marin, qui échouant sur une ile déserte, envahi par le désespoir, avait réussi à trouver la lucidité pour faire un point rationnel au sujet de sa situation d’infortune. Il dressait à ce moment du livre « son compte très fidèle des jouissances du moment au regard des misères dont il souffrait ».  Léopold tenta à sa façon d’adapter cette formule au contexte du moment.

Le Mal- Je suis tombé dans un trou trop profond et isolé loin sous la terre.

Le Bien- Mais je suis bien vivant, je ne me suis même pas blessé dans ma chute… P. 34

Où suis-je tombé ? est une agréable lecture qui ravive le goût de l’aventure chez les jeunes et le dépaysement pour les plus grands. Après un recueil de 6 nouvelles (Blouse Blanche publié en 2018), l’auteur a réussi le pari du premier roman autoédité où l’on sent dès le début que quelque chose va arriver !

Avec beaucoup d’imagination et de recherche, sans alourdir la lecture, accompagné d’une plume soignée et fluide, le lecteur est embarqué dans une intrigue mystérieuse dans les profondeurs de la terre. Inspiré à la fois de Jules Verne (dans Voyage au centre de la terre) et de Daniel Defoe auteur de Robinson Crusoé, ce roman jeunesse et d’aventures, en dépit de son petit volume, est chargé d’émotions. L’histoire est attachante, où chaque chapitre compte ses questions et ses trépidations. On y retrouve l’amour maternel, la loyauté, la solidarité familiale… Il y est question de suspense, de survie et d’espoir qui revient au moment où l’on s’apprête à abandonner.

Safaa White

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revenir en haut de page