Robin des bois

Robin des bois

robin des bois

Serait il donc difficile de produire à chaque fois de tels grands films, avec grands acteurs et passer de grands messages??

Après le Gladiator (le film qui demeure le meilleur à mon sens), le tandem Ridley Scott et Russel Crow (que j’aime appeler Le Général) nous fait sortir une autre  œuvre de qualité, aussi pleine d’émotions avec de belles paroles tirées d’un scénario bien écrit.

Rise and rise again

Until lambs become lions

Qu’il soit brigand pour les uns, ou héros pour les autres, dans le film je ne me suis pas vue m’allier à une cause, autre que celle des personnes réclamant la LIBERTE. Il dit qu’il ne demandait pas un château pour chacun, parce que « chaque anglais a sa maison pour château » !

Etrange coïncidence : la lecture de HENRY VIII qui a trop duré et qui prendrait prochainement fin, me montre sans peine, qu’il était de coutume que les rois de cette Angleterre, de tous siècles (du moins celui de l’âge Moyen) pillaient les clergés, qui escroquaient les riches, qui appauvrissaient le peuple. Il suffit d’un petit incident, d’un petit geste, d’un monosyllabe de NON osé pour que la rébellion éclate et que la dignité se restitue de droit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *