Shopping list

Shopping list

Betty-boop-shopping2Cette fin de semaine, une fièvre acheteuse s’est emparée de moi. Les symptômes ont commencé à agir dès la semaine dernière (Chez Yatout pour des ustensiles de cuisine et des articles ménagers) et ça a continué, et sans mauvaise conscience, je ne cherchais pas à en guérir. Le shopping m’a toujours fait du bien, notamment si j’achète des choses dont j’ai besoin et qui vont à la fois m’être utile et me feront plaisir.

Alors commençons cette liste :

En deals, j’ai pris un appareil à Brownies (que j’ai testé hier, avec une tarte aux pommes et dont j’étais déçue. Pas de la matière ou du résultat, mais de la technique. Tout le liquide de la préparation a trouvé chemin pour s’écouler en dehors du moule) ; des Eggies (dont le vendeur se vantait d’en disposer avec d’autres produits TV similaires) que j’ai trouvé pratiques à bouillir des œufs sans avoir à les écaler après ;

Une fois sur place (chez Dari Store #unpeudepublicitégratuite) j’ai pris des ustensiles de cuisine. Un set de coteaux mignons à la vue mais nullement au toucher ! Ils ont rapidement pris places idoines dans la cuisine ;

Coté tenues, il a fallu que je vois la photo d’un caftan en velours vert et brodé en doré, pour que je veuille un pareil ! Mais pas en vert, plutôt en noir ! Toute la semaine je me disais que Samedi j’aurais mon tissu et je serais belle avec, sans même penser à amortir celles que j’ai en ma possession, et précisément une toute dernière tenue traditionnelle satinée en trois pièces.

Le tissu sur lequel je suis tombée finalement est une œuvre d’art. Pourvu que le résultat final, le caftan, ne soit pas si disparate à l’image que je me fais.

Le lendemain, je suis partie me procurer ce qui manquait à mon sac de sport en tenues et accessoires. Pour mes cours de natation, et à défaut d’un entretien à la hauteur du bassin , j’ai opté pour une combinaison intégrale qui était dispendieuse pour mon budget, mais nullement pour mon confort. Les Shorty n’étaient pas disponibles en ma taille, et cela n’allait pas m’épargner le contact nocif avec les eaux.

Je pense que c’était tout. C’était un Week-End bien mouvementé et plus chargé que la coutume, où je me suis ruinée, mais qui tiendrait un bilan quand la bonne humeur accompagne les dépenses. Il me reste encore une autre bibliothèque à prendre pour loger mes livres, se retrouvant par terre, et un meuble pour mes chaussures, renvoyés de la cour, font actuellement successions aux couloirs.

Ps : Le soir je suis allée me régaler en sushis, mais ça fera l’objet d’un billet bien spécial !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *