Je vous souhaite de redevenir enfant

Alors que le net pense ne pas avoir mieux que les intemporels vœux de Jacques Brel prononcés le 1er janvier 1968, l’idée m’est venue de formuler mes vœux 2017 autrement, tant ce qu’il nous faudra est une grande envie de croquer à la vie et il n’y pas plus inspirante que la permanente bonne humeur des enfants :

Je vous souhaite de rire à en avoir mal au ventre, sans occasion ni raison ; de démissionner par moments du monde des adultes et cesser de tout prendre au sérieux en commençant par rire de tout et particulièrement de vous-mêmes ;

Je vous souhaite de vous rafraichir et de voir la beauté du monde avec les yeux d’un enfant qui est le seul être capable de s’émerveiller, de tout ;

Je vous souhaite d’apprendre de vos échecs en persévérant, sans penser une seconde que vous n’y arriverez jamais ;

Je vous souhaite de passer spontanément à autre chose et ne jamais s’éterniser dans la colère, les pleurs ou la contrariété ;

Je vous souhaite d’aller naturellement vers les autres indépendamment de leur âge, leur couleur, leur langue ou leur tenue ;

Je vous souhaite de vous appliquer dans vos activités, l’une après l’autre, jusqu’à la satisfaisante réalisation sans vous décourager ;

Je vous souhaite une joie de vivre communicative le temps que grandira l’enfant qui est en vous !

Separator image Publié dans Thinking.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *