Archives de
Étiquette : Littérature Japonaise

Kafka sur le rivage

Kafka sur le rivage

Haruki Murakami fait partie des auteurs à caractère que je crains aborder, que je redoute lire, un peu comme Gabriel García Márquez par qui j’étais après complètement séduite, surtout si les internautes vous souhaitent une longue haleine pour arriver au bout de son œuvre. Ici, à la différence de l’œuvre de Márquez, en cette occurrence L’Amour aux temps du Choléra, l’écrivain japonais le plus lu et le plus traduit à travers le monde, nous donne bien du fil à retordre pourtant ce…

Lire la suite Lire la suite

La maison où je suis mort autrefois

La maison où je suis mort autrefois

C’est le dernier livre d’un seul colis Livremoi.ma (contenant Les filles du Tsar et Cristallisation Secrète) que je tenais fermement à lire avant la fin de l’année 2016, juste pour ma satisfaction personnelle d’avoir accompli quelque chose jusqu’au bout. Mais, je n’imaginais pas, en dépit de la sinistre couverture, que l’aventure serait tout sauf amusante. C’est également le deuxième roman japonais que je lis après celui de Yoko Ogawa où il est question de mémoire. Insolite coïncidence ? Même n’ayant pas…

Lire la suite Lire la suite

Cristallisation secrète

Cristallisation secrète

Si aucun livre ne m’a profondément marquée jusqu’à lors, Cristallisation Secrète est bien parti pour être LE Roman dont je me rappellerai encore et encore et que je serais même tentée de relire dans quelques années. Cherchant au départ un livre qui me fera découvrir la littérature japonaise, j’ai trouvé mon bonheur dans le récit d’une auteure qui ne laisse rien dévoiler du quotidien nippon, à part les quelques tatamis que ferait une pièce ou ses métaphores origamiques, et dont…

Lire la suite Lire la suite

Le Royaume des rêves et de la folie

Le Royaume des rêves et de la folie

Ce week-end sur Ciné+ Famiz c’était la fête version nippone, au grand bonheur des fans de la culture japonaise, même si c’est décliné en films d’animation pour enfants. Au programme, diffusion de plusieurs longs métrages du légendaire Hayao Miyazaki, suivi en début de soirée du documentaire qui a fait le tour du monde avant d’atterrir en France, et après continuation avec le film le plus vu au Japon Le Voyage de Chihirou (2001). Si je n’avais pas eu la chance de tomber…

Lire la suite Lire la suite