Archives de
Étiquette : Procrastination

FIGHT, contre l’autosabotage, gagnez le combat !

FIGHT, contre l’autosabotage, gagnez le combat !

A part les bulletins et capsules de motivation fréquemment reçus, je ne me rappelle pas avoir lu un livre de développement personnel et je suis contente de m’être plongée entièrement dans celui-ci. Un vrai coup de cœur réconciliant! Championne du monde de kick-boxing, Hazel Gale a été sujette à une fatigues chroniques propre aux sports de haut niveau la menant à un burn out. C’est dans l’hypnothérapie cognitive, une thérapie en forme d’autoanalyse inspirée des neurosciences et de la psychologie positive qu’elle a…

Lire la suite Lire la suite

Book haul #4

Book haul #4

La fille du train : un thriller psychologique dont j’ai vu tout récemment l’affiche du film éponyme adapté en 2016. J’avoue que c’est le fait qu’Emily Blunt en soit la protagoniste, une actrice qui fait excellente figure récemment (j’ai apprécié spécialement Sans bruit et Le retour de Mary Poppins) qui m’a « persuadé » en quelque sorte de la qualité de la production. Donc aujourd’hui quand, par hasard je tombe dans Virgin sur le livre je n’hésite pas. Je connais pas Paula…

Lire la suite Lire la suite

En suspens…

En suspens…

Il a fallu d’une seule chronique reportée pour que tout suive, dans le processus du pas aujourd’hui, demain peut-être.  Et j’ai déjà une accusée! La procrastination, tous les écrivains s’y nourrissent..dit Antonio Banderas dans Black Butterfly, où il joue lui-même un auteur en panne. Mon penchant pour les films d’écrivains n’est plus un secret, du moins pour les personnes qui me suivent par ici, et celui-là, avec un goût meurtrier, me tenait pas moins en haleine. Mais là n’est pas le sujet. Viendra probablement l’occasion pour…

Lire la suite Lire la suite

Mon ami le monstre

Mon ami le monstre

Je n’imaginais pas l’oisiveté être si dérangeante ; ou plutôt, mon travail, avec ses horaires, son climat et ses tâches, me manquer. Vous savez bien que je n’avais pas un travail qui me faisait aimer le Travail, et pour que la reprise soit considérée comme une vraie panacée à mon inactivité, je vois cela comme l’une des contradictions de notre siècle. Il n’est plus question de se réveiller avec l’envie de changer le monde ou être bourré à risquer l’asphyxie d’une énergie…

Lire la suite Lire la suite