Archives de
Étiquette : Roman

Book Haul #5

Book Haul #5

Je remercie mon amie, qui connaissant mon penchant pour les livres, a profité de la technologie pour nous permettre de choisir à deux sur un étal de livres anciens, ces trouvailles. La Clé de Salomon : si L’Ultime Secret du Christ m’a particulièrement séduite, je désirais ardemment conjuguer le Thriller avec l’Histoire sous la plume haletante de J. R. Dos Santos en marchant sur les pas de son cryptologue Tomas Noronha. ABC contre Poirot : je considère que disposer d’un…

Lire la suite Lire la suite

Crime d’honneur

Crime d’honneur

Quand un écrivain représente une marque de garantie, tu peux prendre ses livres les yeux fermés. C’est toujours le cas avec les romans d’Elif Shafak qui transportent chaque fois vers de nouveaux horizons (en remontant la mémoire aussi), font découvrir de nouvelles cultures et relancent certainement de nouvelles polémiques. Best-seller turque, âgée de 47 ans, luttant dans la vraie vie contre toute xénophobie, elle utilise la fiction pour livrer ses combats ; parce qu’elle se doit, « en tant qu’écrivaine,…

Lire la suite Lire la suite

Les mystères de Conja Creek

Les mystères de Conja Creek

Répertorié dans la collection Black Rose, où amour et crime vont tous ensemble, ce roman avait le double mérite de m’accrocher et m’amuser. Certes, ce n’est pas l’un des livres qui poussent à réfléchir, mais loin de la légèreté annoncée des romans Harlequin, le suspense est bien au rendez-vous. Il a suffi d’une journée pour dévorer ses 257 pages. Amanda Rockport, est la nouvelle nourrice d’une petite fille qui sombre dans le mutisme après le traumatisme de voir sa propre mère assassinée….

Lire la suite Lire la suite

Bilqiss

Bilqiss

A une semaine de la fin d’année, je voulais un livre court et léger, alors je suis allée chercher un à peu près 200 pages, « juste comme ça » pour jouer le jeu. Et fut Bilqiss ! Une lecture que j’ai rattrapée de justesse avant les douze coups de minuit du 31 décembre, alors qu’il est écrit d’une finesse et subtilité suffisantes pour être dévoré d’une traite. Saphia Azzeddine est digne du double mérite de 1) me réconcilier avec une plume féminine…

Lire la suite Lire la suite

Chanson douce

Chanson douce

Deuxième roman de l’écrivaine et journaliste Leila Slimani et qui lui a valu le 03 novembre le prix Goncourt 2016. D’ailleurs, c’est au lendemain de ce discernement, qu’Asmaa m’en fait cadeau et j’avais souhaité – poussée inconsciemment par la force des liens d’origine- qu’il me scotche, qu’il me rende fière, que son livre me fasse voyager dans l’univers de l’infanticide mais avec poésie. Je ne spoile rien, parce que depuis l’annonce de sa candidature au prix littéraire le plus convoité, nous savons…

Lire la suite Lire la suite

Tout sauf le grand amour

Tout sauf le grand amour

Oh ! Kristan Higgings où pourrais-je placer ton roman ? Car je suis partagée entre le coup de cœur et la «petite » déception de la fin… Normalement, quand je lis un livre, soit j’aime totalement, soit je n’aime pas. Et dans ce second cas, je suis encore une fois ouverte à deux scénarios, l’abandon définitif en étant le plus culpabilisant. A la vue de la couverture, les petits cupcakes charmants qui s’alignaient sous mes yeux m’interpellaient gentiment. La lecture du titre, elle,…

Lire la suite Lire la suite

Le roman de la momie

Le roman de la momie

De tout temps, l’Ancienne Egypte a suscité nombreux intérêts et attisé diverses curiosités, multidisciplinaires. De l’Histoire à la Médecine, de la Science à l’Archéologie, et la Littérature n’en demeurait pas moins indifférente. Depuis la Pierre de Rosette et le secret hiéroglyphique percé par Champollion, cette civilisation disparue semblait ressusciter. Dieux de granit aux visages bestiaux, palais de marbre et d’albâtre et cahutes de paille et de boue, diadèmes de vipères et couronnes d’aigles, pylônes de palme et colonnettes de tulipe,…

Lire la suite Lire la suite

L’écrivaine que je pourrais être

L’écrivaine que je pourrais être

En montant dans mon bus, je regarde ma main, regarde ma bague que je porte et que je trouve si jolie… et me rappelle Véronique lorsque dans les Chevaux du Diable, elle partait à la rencontre de son fiancé, qu’elle avait à peine connu, et pour qui elle quittait sa famille, et partait pour l’aventure.. Les chevaux du Diable. Je ne me lasserais jamais de les relire, encore et encore, et pour avouer une chose, j’y pense beaucoup ces derniers…

Lire la suite Lire la suite