Archives de
Étiquette : Saint Valentin

Goûter à l’amour

Goûter à l’amour

Dans la vie de tous les jours et en matière d’amour, nos expressions sont loin d’être exubérantes pour exprimer ce que nous ressentons d’intense, de positif, de pur, de gratifiant. Ce qu’au sens des écrivains, historiens, philosophes ou même scientifiques, passe par le plus vital, le plus inaugural dans une existence (comme l’on peut lire à l’avant-propos de Je t’aime à la philo d’Olivia Gazalé) ; ce qui donne sens à ce monde en laideur.  d’Olivia Gazalé) ; ce qui donne sens à ce…

Lire la suite Lire la suite

Pretty woman ou quand s’aimer n’est pas interdit

Pretty woman ou quand s’aimer n’est pas interdit

« Je suis une personne prometteuse ! » cette phrase tirée du film Pretty woman est le leitmotiv qu’on doit nous répéter chaque matin. Et ce n’est pas Julia Roberts qui nous dira le contraire, elle qui disait qu’à force de se laisser traiter comme une croûte, on le devient. Si ces dernières années, j’ai pris le soin de disserter sur le thème de l’amour chaque mi-février (2012 et 2013) au lendemain de cette fête, j’invoque aujourd’hui dans mes prières le Saint Valentin pour…

Lire la suite Lire la suite

Du rouge bien rouge

Du rouge bien rouge

Samedi dernier j’étais invitée à un baptême, j’ai porté un caftan satiné noir avec des broderies de roses en couleurs ; pour mon Make up, j’ai opté pour du discret mais un rouge à lèvres bien rouge. Des escarpins de la même couleur allaient, contrairement à ce que pensait Brel, se marier à merveille avec l’ensemble, sauf que je n’en disposais pas. Quoique mes sandales dorées ne laissent point à désirer ! Alors, je vous le dis dès maintenant, pour la St Valentin,…

Lire la suite Lire la suite

Les journées Love

Les journées Love

Les marocains aiment ils l’amour ? Nos tablettes et nos interfaces s’embrasent de « Like » et de flammes virtuelles. Nos arbres, nos tables, nos murs abondent de graffitis célébrant l’amour… Mais cette aisance créative ne vient elle pas que de l’incapacité de l’exprimer sans gêne, sans complexe social ou poids culturel paralysant ? Je lis que le bonheur est presque un crime et les personnes réellement heureuses se cachent … et elles ont raison de le faire. Chez nous, l’amour l’est presque aussi….

Lire la suite Lire la suite