Archives de
Étiquette : Think

J’ai testé le minimalisme

J’ai testé le minimalisme

Je ne sais pas si parmi vous il y a des adeptes du minimalisme comme style de vie, mais je sais qu’au moins une fois dans notre vie, on a déjà eu le sentiment d’étouffer sous le poids des objets superflus. Personnellement, je me sens continuellement noyée parmi les tonnes de biens matériels desquels je n’arrive pas à me débarrasser généralement pour leur valeur résiduelle émotionnelle. Parce que plus ça dure plus on s’y attache ! Pourtant, il s’agit d’un art contemporain…

Lire la suite Lire la suite

Shame on me!

Shame on me!

Sans paraitre frôler la bipolarité, mon article du jour s’inscrit totalement dans l’opposé de celui de la veille. Il s’agit de deux ambiances différentes, la preuve incontestable que sur cette terre, il existe deux mondes distincts : un monde pour les grands, et un monde pour les petits ; un discours pour les puissants, et une langue de bois pour les faibles ; une logique pour les occidentaux et une ambiguïté pour les orientaux… J’avais cité hier la culpabilité, mais si elle ne…

Lire la suite Lire la suite

Royal wedding ou la soif de la joie

Royal wedding ou la soif de la joie

Voici maintenant 5 jours que le Prince Harry & Meghan se sont dit Oui et l’on sent qu’une joyeuse effervescence règne toujours dans l’air (et sur les réseaux sociaux). Ce mariage qui a été attentivement attendu, suivi et scruté dans les détails a su répandre un bonheur sans tache que des milliers de personnes, assises sur les bancs, en dehors de la chapelle, dans les rues ou devant les télés s’en sont partagés les pépites, ça ne déplaise aux mélancoliques et aux jaloux….

Lire la suite Lire la suite

Et le conte de fée continue…

Et le conte de fée continue…

Je pense qu’on ne cesse jamais d’être Fan, à moins que l’idole elle-même ne fasse défaut à ses admirateurs, en étant au centre d’une quelconque polémique raciste, sexuelle, ou tenir des propos déplacés. C’est pourquoi, la nouvelle du retour de Roger Federer au sommet ATP, que cela soit grâce à ses performances ou les contre-performances d’autrui, est suffisante pour dessiner un sourire sur mes lèvres et faire appel au sentiment joyeux pour reprendre le contrôle au quartier général des émotions (#viceversa). Certes, du haut de…

Lire la suite Lire la suite

La chenille et le papillon

La chenille et le papillon

Qu’est ce qui arrive quand on vous demande de ne pas penser à l’éléphant rose ? Eh bien, c’est exactement ce qui m’est arrivé en voulant rédiger ce billet : Réfléchir à une façon pour ne pas réfléchir. Je commence à trouver dans les moments qui me sont offerts de solitude et de recueillement sur mon Moi, l’occasion idéale pour me prendre suffisamment la tête jusqu’à en souffrir physiquement. Le débordement des idées me donne de la migraine. Je sens le sang qui…

Lire la suite Lire la suite

The Happy End

The Happy End

Il n’avait pas tort celui qui a dit : la mort nous sourit tous, il faut savoir sourire à sa mort. La mort était particulièrement présente autour de moi ces derniers temps. La disparition de toutes ces personnes, parmi elles ne faisant pas nécessairement partie de mon entourage, m’a bouleversée, dans le sens d’imposer longtemps le sujet au cœur de mon quotidien. Un sujet, philosophique, que j’avais toujours évoqué, ici, moins philosophiquement. Des fois de passage, d’autres plus longuement, je me posais…

Lire la suite Lire la suite

L’invitation du printemps

L’invitation du printemps

C’est le retour des beaux jours, du soleil et de la bonne humeur. Et autant que durera l’épanouissement de la terre, le réveil de la nature, je serai reconnaissante de la chance de voir par monts et par vaux toutes ces fleurs au milieu des champs de blé ou inversement les épis verts parsemant les vastes tapis colorés. La terre magnanime et généreuse nous accueille dans ses bras, comme une mère indulgente, câline tout le temps ses petits. Comment ne…

Lire la suite Lire la suite

Long ou court

Long ou court

Après des années de blogging m’est venu le moment de me poser LA question qu’ont dû se poser tous les bloggueurs un jour. Devrais-je faire un article court ou long ? Pour un blog qui se veut varié, la volumétrie varie selon les thèmes abordés. Je ne nie pas que personnellement je suis encline à écrire de longs articles, où souvent plus d’une opinion, d’un sentiment, d’une information se combinent ensemble dans une seule et unique phrase. Cependant, je ne dis pas…

Lire la suite Lire la suite

En suspens…

En suspens…

Il a fallu d’une seule chronique reportée pour que tout suive, dans le processus du pas aujourd’hui, demain peut-être.  Et j’ai déjà une accusée! La procrastination, tous les écrivains s’y nourrissent..dit Antonio Banderas dans Black Butterfly, où il joue lui-même un auteur en panne. Mon penchant pour les films d’écrivains n’est plus un secret, du moins pour les personnes qui me suivent par ici, et celui-là, avec un goût meurtrier, me tenait pas moins en haleine. Mais là n’est pas le sujet. Viendra probablement l’occasion pour…

Lire la suite Lire la suite

Petit exercice de motivation

Petit exercice de motivation

J’avais fini l’année 2016 en arrivant à rédiger pratiquement tous les articles sur lesquels je voulais disserter. J’avais parlé de bonheur, de différends de couple, de Hoax et je me disais que ça serait juste merveilleux d’être en mesure de tenir ses engagements envers soi et d’atteindre les objectifs que l’on se fixe, même s’il n’en est question que dans un blog. En 2017, vous avez probablement remarqué que je suis plutôt absente, mais la consolation d’avoir une bonne raison…

Lire la suite Lire la suite

Je vous souhaite de redevenir enfant

Je vous souhaite de redevenir enfant

Alors que le net pense ne pas avoir mieux que les intemporels vœux de Jacques Brel prononcés le 1er janvier 1968, l’idée m’est venue de formuler mes vœux 2017 autrement, tant ce qu’il nous faudra est une grande envie de croquer à la vie et il n’y pas plus inspirante que la permanente bonne humeur des enfants : Je vous souhaite de rire à en avoir mal au ventre, sans occasion ni raison ; de démissionner par moments du monde des…

Lire la suite Lire la suite

L’amour élastique

L’amour élastique

Dans un couple, l’amour seul ne le justifie pas toujours comme on ne peut s’y aimer tout le temps. Au grand dam des romantiques, un mariage heureux s’inscrit d’une façon réaliste dans la durée et la mélodie du bonheur des contes de fées est vite oubliée ! Le secret des foyers heureux résiderait dans le respect de l’autre et la clarté d’intentions. Conséquence ou départ, on ne peut vivre éternellement des poèmes d’amour quand la vie n’apporte pas toujours des cadeaux…

Lire la suite Lire la suite

Confessions d’une (mal)heureuse {2}

Confessions d’une (mal)heureuse {2}

Après mon passage à confesse sur la chance et ses détours, il est temps comme convenu de dire ce que je pense sur le bonheur, que j’avais cru en avoir résolu la question en me persuadant, après de longues méditations, qu’il n’était ni matériel ni conditionnel, toujours instantané, jamais grandiose, composé en revanche de petits plaisirs relatifs l’un de l’autre. Jusqu’à ce que je tombe sans indication de source sur ce qu’on pourrait appeler des règles arrêtées sur le thème. Ce…

Lire la suite Lire la suite

Confessions d’une (mal)chanceuse {1}

Confessions d’une (mal)chanceuse {1}

J’ai toujours voulu parler de la chance, disserter sur l’amour, ou rediscuter encore une fois le bonheur, bref, toutes ces choses qui ne se discutent pas, que nous n’avons pas le droit de théoriser, qui dans l’incapacité d’expliquer leurs ingrédients inexplicables, nous nous satisfaisons de les vivre, chacun à sa façon, pour ne pas rompre l’invisible magie s’opérant au fond de nos âmes, tournoyant chez nous tous les papillons de l’univers, paralysant le rationnel et débridant sans limites l’émotionnel. Ce…

Lire la suite Lire la suite

J’ai testé l’entraînement cérébral

J’ai testé l’entraînement cérébral

Est-il vrai que l’être humain n’utilise que 10 ou 20% de sa matière grise ? Partant de ce postulat, il va sans dire que l’accès à l’ensemble de son cerveau décuplerait les facultés d’apprentissage, les aptitudes physiques et par conséquent les opportunités s’offrant et les succès seraient limitless. Tous, nous serions au top de nos capacités ! Je ne suis pas née prodige et je ne me suis adonnée à aucune activité capable de booster ma mémoire ou cette partie mythique inutilisée…

Lire la suite Lire la suite

L’assiette presque vide…

L’assiette presque vide…

Je ne sais plus quoi mettre dans mon assiette !! Si vous êtes comme moi, persuadés que tout passe par l’alimentation, depuis le teint jusqu’à la qualité de l’humeur ; conscient de la nécessité de manger équilibré, de faire le tri dans son caddie et obsédé par l’illusoire déchiffrage des étiquettes pour faire in extremis le même choix, vous comprendrez profondément le double stress que cela génère, quand en amont je passe mon temps à réfléchir cuisiner un plat qui fera l’unanimité…

Lire la suite Lire la suite