Taha Hussein


Read, Think / vendredi, mars 28th, 2008

souvenirs

 

Mon ciel n’est pas d’un gris éternel.

C’est juste que quand je suis heureuse j’en passe et quand je suis triste je me réfugie.

Taha Hossein disait que « si les souvenirs étaient beaux, je ne les aurais pas notés ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *