My World To You

Verba volant…Scriba manent… Faire parler son stylo ou son clavier, c’est s’extérioriser…

5 bonnes raisons d’aller aux Canaries {4}

Gran Canaria mène une intense vie culturelle.

441115191[1]Chaque place expose une sculpture, chaque rond point est une œuvre d’art, chaque coin dresse une statue.

La musique est très présente à l’ile. Avec à peu près de 381 000 habitants, elle est un vrai carrefour de spectacles et de festivités.

Sur l’agenda artistique on note concerts, pièces théâtrales, festivals et carnavals.

Chaque dimanche au quartier historique Veguetta, des groupes musicaux aborigènes animent la place à ravir tous les goûts.

2690392299[1]En mois de février, l’ile devient la destination internationale de stars et cinéphiles. Le festival du cinéma s’y déroule du 16 au 24 mars.

C’est à l’Auditorium Alfredo Kraus que se déroulent les cérémonies officielles du festival. Les projections de films se font également dans différents endroits de la ville.

La Grande Canarie est également prisée pour son gros événement annuel : le Carnaval. Les dates d’ouverture changent d’une année à une autre, mais se déroule durant près d’un mois. Pour 2012, il faut noter au calendrier deux périodes, à savoir, du 03 au 21 février à Las Palmas et du 25 février au 04 mars à Maspalomas.

2718098940[1]Pendant ce mois, danses et musiques font vibrer les rues en euphorie ; les tenues et déguisements ne sont pas des moins extravagants, ce qui donne aux défilés thématiques une touche de glamour et d’animation.

Pour l’agréable hasard accompagnant mon séjour, j’ai pu assister à une touche miniaturisée du Carnaval.

Le 05 janvier. La veille de mon départ, la Cabalgata de los Reyes Magos (le défilé des Trois Rois Mages) a parcouru les rues de l’Ile du Port Santa Catalina jusqu’à Triana.

3217332147[1]Quoique ce ne soit que dans le Livre selon Matthieu qu’on trouve une référence de ces trois rois venus d’Orient rendre hommage à Jésus, cette tradition biblique est de grande popularité.

« Ils entrèrent dans la maison, trouvèrent l’enfant avec Marie, sa mère, et, se prosternant, ils l’adorèrent ; puis, ouvrant leurs trésors, ils lui offrirent des présents : de l’or, de l’encens et de la myrrhe. » (Matthieu, II:11.)

Lors de ce défilé, un convoi de chants et de musiques locales jetant des bonbons aux enfants, précède les trois rois, Melchior qui symboliserait le roi des Perses, Balthazar roi des Arabes, et Gaspard roi en Inde, qui arrivent sur des chameaux, reçoivent les lettres des enfants demandant des cadeaux.

Souvent, la Cabalgata aide à collecter les fonds pour les associations caritatives des enfants.

Safaa White

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Revenir en haut de page