My World To You

Verba volant…Scriba manent… Faire parler son stylo ou son clavier, c’est s’extérioriser…

Je suis marocaine… je ne suis pas sorcière

Sorcellerie au marocJe suis sortie avec ma mère faire des courses et nous nous sommes ruées dans des exhibitions parallèles d’ingrédients plus extravagants qu’étranges. Ma mère riait de mon étonnement et me montrait ce que j’aurais raté d’apercevoir dans ma crainte non justifiée d’ailleurs. Je vis des plantes lacées et suspendues longuement, des têtes de lézards et des tortues, des cornes et des peaux de toutes espèces. Ma surprise fut grande lorsque je vis des huppes fasciées, les unes mortes et d’autres cagées et appris que ces maitres charlatans en font usage pour leurs occultes malsaines manœuvres. A propos, ils répondaient tous aux noms de « soussis » !!

En Ramadan dernier, ce qui ferait de cela une année exacte, une série cartoonienne koweitienne, grimpant fortement dans l’Audimat, a semblé nuire aux relations des deux pays. Je dis par cela entre les deux peuples, sachant nos chargés d’affaires extérieurs naturellement lents et peu réactifs dans des registres pareils, requérant clarification et témoignage du respect.

Corruption, prostitution, sorcellerie étaient les grosses étiquettes à nous coller. C’est suite à cela qu’une journaliste bloggeuse écrivait son article : I am a Prostitute, a Witch, a Drug Addict, a Zionist et dont j’emprunte les termes à chaque fois que situations similaires se présentent.

Je retrouve maintenant mon intervention et estime toujours, que l’image véhiculée par d’autres et nous comblant assez de déshonneur se transmet via les personnes ne nous connaissant qu’indirectement. Cela ne pourrait être entièrement faux, mais désignerait une minorité ne pouvant être le porte drapeau ; un flambeau à partir duquel on généraliserait et jugerait. A chaque société ses vices et ses points noirs!! Arrêtons alors les clichés!

Safaa White

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revenir en haut de page